5 réflexes contre bleus et bosses

5 réflexes contre bleus et bosses

27 novembre 2020
Nos cascadeurs en culottes courtes ne sont pas à l’abri d’une chute ou d’un coup. Que faire pour que leur peau n’en voie pas de toutes les couleurs ?

 

1. Du froid aussitôt

Votre enfant se cogne et pleure à chaudes larmes. Le consoler commence par calmer la douleur et c’est avec de la glace que vous y parviendrez. Le froid est connu en effet pour ses vertus anesthésiantes. Autre avantage, il contracte les petits vaisseaux sanguins lésés, ce qui freine le saignement sous-cutané responsable de la formation du bleu ou de la bosse. L’utilisation de sprays réfrigérants étant déconseillée avant l’âge de 15 ans, on recourt au système D – quelques glaçons placés dans un gant de toilette ou un sachet de légumes surgelés enveloppé d’un torchon. Ce contact (indirect !) avec le froid est à maintenir pendant 10 minutes.

 À lire aussi :  L’énurésie des petits

 

2. Arnica tout-terrain

En complément de la glace et sous réserve que la peau ne soit pas ouverte, l’arnica se révèle un allié utile, capable de minimiser l’étendue du bleu ou de la bosse grâce à ses vertus anti-inflammatoires et antalgiques. En roll-on, pommade ou gel, cette panacée anti-bobos doit être appliquée à l’endroit du choc et massée légèrement jusqu’à pénétration. À renouveler une heure plus tard puis trois à quatre fois par jour en cas de besoin. Pour les adeptes de l’homéopathie, l’arnica existe aussi en granules. La première dose est à donner le plus tôt possible après le choc puis, à raison de 5 granules, trois ou quatre fois par jour jusqu’à ce que le bleu s’estompe.

 À lire aussi : Etouffer poux et lentes

 

3. Pause obligatoire

Une fois les larmes séchées et la douleur envolée, il n’est pas question de laisser repartir tout de suite votre petit kamikaze à l’assaut d’autres exploits. Il doit en effet se reposer une petite heure, en surélevant dans la mesure du possible le membre touché s’il s’agit d’un bras ou d’une jambe. Cette position, calée avec des coussins, permet de réduire l’afflux sanguin dans les vaisseaux touchés et donc de minimiser l’étendue de l’hématome.

 À lire aussi : Toux allergique chez l’enfant

 

4. Argile verte pour résorber

Connue pour ses vertus décongestionnantes et anti-inflammatoires, l’argile verte permet d’accélérer la disparition de l’ecchymose. Dans une tasse, versez de l’argile en poudre (en pharmacie) jusqu’à mi-hauteur ; complétez d’eau froide et mêlez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Appliquez en couche épaisse et laissez agir jusqu’à ce que la pâte sèche. Plus l’opération est renouvelée dans la journée, plus le bleu se résorbera rapidement.

 

5. On consulte si…

Dans les heures qui suivent le choc, le petit vomit, ses pupilles sont plus dilatées que d’habitude, il perd un peu l’équilibre ? Il n’en faut pas plus pour consulter rapidement. Sachez que certains hématomes peuvent cacher une lésion plus grave surtout lorsqu’ils sont situés sur le front ou le cuir chevelu, même sans plaie ouverte. Si aucun de ces symptômes ne s’est manifesté pendant au moins 24 heures, il ne reste plus qu’à attendre patiemment quelques jours pour que la bosse diminue et que le bleu disparaisse.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

À chacun son Bion3

Compléments alimentaires

À chacun son Bion3

Il est décliné en trois formules…

À déguster sans complexe

Autres

À déguster sans complexe

Pour un bénéfice visible sur notre santé…

Quoi de neuf sous le soleil ?

Thermalisme & Thalasso

Quoi de neuf sous le soleil ?

Deux nouveautés  !

La magie des fleurs

Corps

La magie des fleurs

La nouvelle collection Flower Magic Color’s de Mavala