MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
PROBIOTIQUES

5 questions que l’on se pose sur les probiotiques

19 janvier 2017
Les probiotiques passionnent ceux qui leur consacrent parfois presque toute leur vie. De nombreux cher­cheurs, experts, spécialistes du sujet et tous sont unanimes : les micro-organismes possèdent des ressources inimaginables. Quant au grand public, lui aussi s’enthousiasme pour ces merveilleuses bactéries amies, que l’on côtoie depuis si longtemps sans vraiment les connaître. En témoignent les nombreuses questions que vous nous posez à l’officine.

 

Nous avons réuni ici les réponses aux cinq questions que vous pourriez vous poser par rapport aux probiotiques, mais il pourrait y en avoir 100 fois plus !

 

Quel rapport existe-t-il entre la santé des intestins et notre santé générale ?

Un rapport mathématique. La masse des bactéries intestinales constitue le plus gros organe du corps. Et de loin ! Il est donc parfaitement normal qu’un déséquilibre local se répercute dans notre organisme tout entier. Si notre flore intestinale est globalement stable, elle est cependant fortement influencée par notre environnement (alimentation, stress, traitements…). Maintenir son équilibre est indispensable à la santé.

 

Les petites bouteilles de lait fermenté dont on voit les pubs à la télé renferment-elles des probiotiques ?

Oui. Cependant, il faut en consommer beaucoup (plusieurs par jour) pour espérer un résultat. C’est un budget. En outre, ces produits sont sucrés, donc caloriques. Il faut en tenir compte dans la ration calorique globale de la journée. Enfin, si vous êtes allergique aux protéines de lait, le lait fermenté vous est donc contre-indiqué. Concernant leur coût, un peu supérieur à celui des yaourts, il s’explique facilement. Les probiotiques sont des êtres vivants qui méritent toutes les attentions. Certains sont plus fragiles que d’autres. Des vraies divas ! Ils ont besoin de 5 jours pour fermenter (d’où des investissements importants en termes de stockage) et sont en outre plutôt « délicats » à cultiver.

 

À qui sont conseillés les probiotiques ?

À tous ceux qui souffrent de troubles digestifs (y compris brûlures à l’estomac, reflux, etc.) mais aussi les fumeurs, insomniaques, stressés, fatigués chroniques, ceux qui ont des problèmes de peau constants, se plaignent de rhumatismes ou de tendinites à répétition… Toutes les personnes sous antibiotiques (y compris les enfants), les victimes d’intolérance alimentaire, d’intoxication, les sportifs de haut niveau, les femmes sujettes aux cystites ou aux mycoses à répétitions, les personnes qui souffrent de surpoids…

Les probiotiques sont prescrits par plusieurs milliers de médecins en France, sous forme de suppléments alimentaires cette fois (afin de pouvoir atteindre une forte concentration), tout particulièrement dans les cas abordés en deuxième partie de ce livre. On peut donner des probiotiques aux bébés, aux enfants (notamment en hiver, pour leur éviter les troubles ORL à répétition), aux adultes, aux femmes enceintes, aux personnes âgées : ils ne présentent aucun risque ! Il suffit juste d’adapter les dosages et les souches.

 À lire aussi : 5 situations qui peuvent être améliorées par la consommation de probiotiques

 

Pourquoi faut-il prendre des probiotiques chaque jour ?

« Ce qui est extérieur ne reste pas » : cette maxime du corps est une sécurité, mais implique que nous devons renouveler les apports chaque jour. C’est pendant le transit qu’ils ont le temps de jouer leur rôle (les spécialistes appellent cela le « cross-talk »). Une fois qu’ils ont été éliminés… il n’y a plus qu’à tout recommencer ! Cependant, certaines études très récentes montrent que ce principe fondamental n’est pas absolu, même si c’est la règle. En effet, certaines souches particulièrement résistantes (comme L.plantarum et L.rhamnosus) semblent capables de coloniser de façon prolongée, voire permanente, l’organisme de certaines personnes. Mais cela reste l’exception.

 

Peut-on être allergique aux probiotiques ?

Théoriquement, non. On les utilise même pour lutter contre les allergies ! Donc, les probiotiques administrés sous forme de gélules, de sachets ou autres formes pharmaceutiques sont normalement dénués de tout risque. En revanche, lorsque les probiotiques sont dans leur aliment d’origine, rien n’empêche de faire une allergie au dit aliment. Au yaourt par exemple : dans ce cas, ce n’est pas une réaction aux probiotiques, mais au lait !

 

Extrait de...

Extrait de...

Le grand livre des probiotiques et des prébiotiquesLE GRAND LIVRE DES PROBIOTIQUES ET DES PRÉBIOTIQUES, Danièle Festy , éditions Leduc, 343 pages, 18 euros ; 2014.

Lire la chronique du livre ici

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues