OKEO SANTE
Lutter contre la fatigue

Les 5 huiles essentielles qui renforcent nos défenses immunitaires

14 septembre 2017
Baisse de luminosité, stress, grosse fatigue, rhumes et autres virus mettent notre organisme à rude épreuve. Préservez votre vitalité grâce à l’aromathérapie. En diffusion, application locale ou par voie orale, les huiles essentielles boostent nos défenses afin de garder la forme jusqu’au retour des beaux jours.

 

Guillaume Gérault, naturopathe et directeur de l’École Française d’Aromathérapie Intégrative (efai.fr) nous livre sa sélection d’huiles essentielles pour soigner les petits maux saisonniers, prévenir la déprime et la fatigue liée à la baisse de lumière et au stress du quotidien.

 

1 – Un zeste de vitalité avec l’huile essentielle de citron

Extraite à partir du zeste de citron, l’HE de citron aide à la régénération des fonctions hépatiques, et a une action anti infectieuse, anti virale, anti bactérienne, dépurative et légèrement diurétique. À raison de 3 à 5 gouttes dans une bouteille d’eau, à boire tout au long de la journée (en secouant bien la bouteille – fermée – avant de boire), elle est idéale pour entretenir un bon état général et prévenir les petits maux de l’hiver. En diffuseur ou en respirant directement le bouchon, 5 respirations lentes et profondes nous offrent une pause émotionnelle, relancent notre envie d’agir et nous donnent un coup de peps qui permet de résister à la fatigue psychique. Toute la famille peut utiliser l’HE de citron, qui est plus adaptée que le jus de citron pressé matinal pour les personnes qui manquent de vitalité ou souffrent de troubles arthritiques. Seule contre-indication : comme tous les citrus, elle est photo-sensibilisante, donc jamais d’exposition au soleil après une application cutanée !

 

2 – Coup de citrus pour lutter contre la fatigue

Je recommande une HE de la famille des citrus (mandarine, bergamote, clémentine, pamplemousse au choix) pour un effet coup de fouet et coup de peps. Elles ont aussi une action anti infectieuse, anti bactérienne et anti spasmodique. Le top : la bergamote, que j’appelle le « rayon de soleil en bouteille », parfaite pour résister au manque de luminosité et aux jours qui raccourcissent. Elle déverrouille le plexus solaire, apporte de la fraîcheur, développe l’envie d’entreprendre. Comment l’utiliser ? Si vous possédez un aspirateur à sac, mettez 2 à 3 gouttes directement sur le sac, refermez et aspirez, cela sent divinement bon ! Vous pouvez aussi verser quelques gouttes sur un mouchoir posé à côté de votre bureau, glissé dans la sortie d’air de la voiture…

 À lire aussi : Les 8 huiles essentielles à avoir chez soi

 

3 – Direction détente avec le Petit Grain Bigaradier

Voilà encore une huile essentielle de la famille des citrus, mais cette fois-ci, c’est la partie feuille qui est distillée. Je l’appelle « câlin en bouteille » : cette HE apaise, tranquillise et relaxe. Elle est parfaite pour les bouts de chou fatigués et les parents surmenés. Chez les petits, appliquez une goutte sur un vêtement ou une micro goutte directement sur le poignet. S’ils sont stressés par les siestes à l’école ou leur première nuit chez un copain, appliquez une goutte sur un doudou « aroma » (pas leur doudou principal, qui a sa propre odeur) qu’ils emmènent avec eux dont l’odeur les apaisera. Chez les adultes, l’HE petit grain bigaradier permet de retrouver l’harmonie du soir, calme le stress, évite les nuits agitées et favorise un sommeil réparateur. Appliquée en massage (2 gouttes d’HE pour ½ cuillère à café d’huile végétale) sur le ventre ou le plexus avant de dormir, elle calme aussi les spasmes. Les grands stressés se relaxeront dans un bain chaud parfumé avec 7 à 10 gouttes diluées dans une grande cuillère de gel douche mélangée à l’eau. À ne pas faire avant de sortir un samedi soir, sinon vous ne sortirez plus !

 À lire aussi : Retrouver le sommeil grâce aux huiles essentielles

 

4 – Sus aux affections respiratoires avec le myrte rouge

Toux sèche ou qui commence à grasseyer, sinusite, rhume, grippe… : le myrte rouge décongestionne les voies respiratoires et facilite l’expectoration, sans irriter ni dessécher. Vous pouvez l’utiliser en diffusion ou verser quelques gouttes sur un mouchoir. Chez les adultes et les enfants de plus de 6 ans, versez 2 à 3 gouttes d’HE pure sur le poignet avant de les frotter l’un contre l’autre : le myrte rouge passe très rapidement dans le sang, et agit de manière globale sur le système immunitaire.

 

5 – L’huile essentielle de pin sylvestre remplace le café du matin

Cette huile essentielle a une action 100% tonique, elle évoque les pinèdes des landes, la pureté de l’Atlantique Sud. Un vrai bol de fraîcheur ! Parfait en cas de coup de pompe, de fatigue générale, le pin sylvestre vous donne un coup de boost. Je le recommande à ceux qui sont épuisés d’avance par leur journée et sentent qu’ils approchent de leurs limites : c’est une huile à utiliser le matin, surtout pas le soir. Sur un plan émotionnel, cette HE permet d’accepter les difficultés, les lassitudes, elle apporte un effet turbo au démarrage, comme sur un moteur de voiture. Elle s’utilise en diffusion, sur un mouchoir à côté de l’ordinateur ou dans le sac de l’aspirateur (pour danser en faisant le ménage !). Deux gouttes d’HE de pin sylvestre diluées dans l’eau chaude en inhalation matinale vous donneront de l’énergie pour la journée. Si vous manquez d’énergie pour ressortir après une dure journée, plongez-vous dans un bain additionné de 10 gouttes de pin sylvestre diluées dans une base de shampooing ou gel douche, et vous voici reparti jusqu’au bout de la nuit. Très puissante, cette HE est déconseillée pour les enfants.

aromathérapie

Retrouvez tous les conseils de Guillaume Gérault sur l’aromathérapie dans Renforcer ses défenses immunitaires (4.90 €, Albin Michel) et devenez incollable sur le sujet grâce à son Guide de l’Aromathérapie (19.50 €, Albin Michel).

 À lire aussi : Cette année, la dépression saisonnière ne passera pas par moi

 

Application cutanée : quelle différence entre HE pure et HE diluée ?

Application cutanée : quelle différence entre HE pure et HE diluée ?

Les huiles essentielles pénètrent très bien et très facilement dans la peau. Pures, elles passent directement dans le sang, et ont une action immédiate, très rapide et globale. Diluées dans une huile végétale, l’huile essentielle va se diffuser lentement, elle pénètre moins rapidement, ce qui est idéal pour une action très localisée, sur un hématome ou une douleur articulaire par exemple. Plus la dilution sera haute, et plus l’HE agit à l’endroit de l’application. Pure, elle a une action de fond sur le système immunitaire.

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !