OKEO SANTE
sommeil

5 habitudes à changer pour vaincre la fatigue chronique

18 janvier 2018
Vous ressentez une grosse fatigue alors que vous dormez suffisamment ? Et s’il suffisait de changer quelques habitudes en apparence anodines pour être au zénith de votre forme ? On vous éclaire.

 

Peu importe l’époque de l’année, que vous dormiez 6 heures ou 10 heures, les réveils sont douloureux et les coups de pompe assurés dans la journée. Pourtant, vous êtes plutôt du genre à vous coucher tôt. Alors pourquoi ce sentiment permanent de traîner une enclume derrière vous, y compris pendant les vacances où vous ne pouvez même pas accuser le réveil ? Les causes peuvent être multiples, et dans la plupart des cas, facilement supprimées. On vous explique ?

 

1 – Le manque d’activité physique, source importante de fatigue

Cela peut sembler contradictoire, et pourtant, ne pas bouger suffisamment provoque une sensation de fatigue diffuse qui vous donne encore moins envie de bouger. Vous avez compris le cercle vicieux… Marchez-vous au moins 30 minutes par jour ? À la lumière du jour ? Si vous avez répondu non à ces deux questions, vous tenez une très bonne piste d’amélioration de votre état général. L’activité physique stimule la production des hormones du bien-être. Les endorphines, puissant euphorisant, éliminent les coups de blues, la dopamine booste notre vigilance et notre réactivité, et gomme la sensation de fatigue, sans oublier l’adrénaline et la noradrénaline, hormones du stress qui sont bénéfiques pour notre tonus lorsqu’elles sont produites en petites quantités et pour une durée limitée. Plutôt qu’un nouvel oreiller, investissez donc dans une paire de baskets, les résultats seront plus probants.

 À lire aussi : Les clés d’un vrai sommeil réparateur

 

2 – Une alimentation trop riche alimente la fatigue chronique

Avez-vous remarqué la sensation de fatigue qui s’abat sur vous après un gros repas ? Et saviez-vous, qu’en moyenne, l’organisme consacre 10% de son énergie quotidienne à la digestion ? Les mécanismes complexes permettant la décomposition du bol alimentaire, sa progression dans le tube digestif, la transformation et l’assimilation des nutriments fatiguent le corps, entraînant cette envie irrépressible de siester après le copieux déjeuner du dimanche chez Tata Suzie. Alors imaginez, si l’on cumule les repas riches et copieux tout au long de la semaine, et qu’en plus on grignote tout au long de la journée, quel marathon on inflige à notre corps et la fatigue qui en résulte ? Ça fait tilt chez vous ? Pour sortir du cercle vicieux de la fatigue chronique, on passe à des repas légers, riches en légumes et aliments faciles à digérer, surtout le soir, on limite le gras et le sucre qui alourdissent nos cuisses et nos paupières, et on proscrit le grignotage. Et on ne se prive pas d’une petite sieste en journée si votre environnement le permet, ces quelques minutes de repos vous reboosteront jusqu’au soir.

 À lire aussi : Les liens entre alimentation et sommeil

 

3 – Gare au manque de vitamines

Et surtout à la carence de la star de la vitalité, la vitamine C, indispensable pour entretenir notre tonus et renforcer notre système immunitaire. Mangez-vous bien vos cinq portions de fruits et légumes par jour ? Buvez-vous du jus d’agrumes fraîchement pressé ? Rappelons que la vitamine C est très sensible à la lumière et à l’oxygène, que le jus perd très rapidement sa vitamine C s’il n’est pas consommé aussitôt, et que la stérilisation et la pasteurisation la détruit. Investissez dans un presse-agrume et buvez chaque matin un grand verre de jus d’orange, de pamplemousse ou même de citron, très riche en vitamine C, avant de commencer la journée. Attention aussi à la manière dont vous consommez vos fruits et légumes, car beaucoup de vitamines sont détruites par la cuisson et le trempage. Si vous n’avez pas d’autres choix que la cuisson, privilégiez la cuisson vapeur.

 

4 – Boire peu d’eau, un piège à énergie

Notre corps est composé à 65% d’eau, qui est impliquée dans de nombreux processus vitaux. Est-ce que ne pas boire assez peut affecter notre forme physique et mentale ? Oui, répond une étude américaine1 qui a montré qu’une déshydratation chronique altère l’humeur et la vigilance, tout en augmentant la fatigue. Et vous, combien de litres d’eau buvez-vous par jour ? Le seuil minimum est entre 1,5l et 2l par jour, et en cas d’activité physique intense ou de grosse chaleur, plutôt entre 2 et 3 litres.

 

5 – Ne pas savoir lâcher-prise provoque de la fatigue chronique

Lorsqu’on est en permanence sous tension, que ce soit pour des raisons professionnelles (pression importante, rythme effréné) ou personnelles (perfectionnisme, anxiété), l’organisme consomme beaucoup d’énergie pour entretenir ces tensions. Il est temps de vous octroyer une pause en vous inscrivant à un cours de yoga, en consultant un sophrologue ou en vous essayant à la méditation quelques minutes par jour grâce à l’une des nombreuses applis bien fichues à emmener partout avec soi.

Si après avoir apporté tous ces changements, vous continuez à ressentir de la fatigue, il serait bon de consulter un médecin afin d’établir un bilan de santé complet. Le manque de fer et l’apnée du sommeil sont deux causes de fatigue chronique parfois difficiles à déceler sans analyse plus poussée.

Vous avez envie d’aller plus loin ? Découvrez les conseils du Dr Sophie Ortega dans son livre Vaincre l’épuisement sans médicaments (éditions Leduc.s, janvier 2017, 16 €) une mine de bonnes idées et astuces naturelles pour retrouver la pêche en 7 jours top chrono.

 À lire aussi : Apnée du sommeil, comment l’évaluer et la traiter

 

  1. Source : Benton D & al. Do small differences in hydration status affect mood and mental performance? Nutr Rev. 2015 Sep;73 Suppl 2:83-96. doi: 10.1093/nutrit/nuv045.
Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !