MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
FATIGUE

5 aliments qui pompent notre énergie

23 novembre 2017
Il y a les aliments anti fatigue… et les autres, à éviter en cas de grosse fatigue. On vous détaille ces ennemis du bien-être.

 

Système immunitaire flagada, tension en berne, petites nuits à répétition : vous êtes en petite forme, et vous cherchez des moyens pour rebooster votre jauge d’énergie. Ces aliments sont à proscrire le temps de vous requinquer si vous ne voulez pas épuiser davantage votre organisme.

 

En cas de grosse fatigue, choisissez votre huile

Éliminez provisoirement les huiles riches en acides gras saturés (le mauvais gras, comme l’huile de colza, l’huile de palme ou de tournesol, qui font grimper le taux de cholestérol dans le sang et alourdissent la digestion). Préférez-leur des huiles non raffinées, comme l’huile d’olive, riche en acide gras insaturés qui ont des effets positifs sur le système cardio-vasculaire.

 À lire aussi : DOSSIER – Matières grasses : on met de l’huile !

 

Fatigue intense ? Fuyez les sucreries

Le manque de sommeil met le bazar dans la sécrétion des hormones régulatrices de l’appétit. Puisque l’organisme est en manque d’énergie, il secrète de la ghréline, qui stimule l’appétit, puis de la leptine lorsqu’il s’estime rassasié.

Ces fringales nous poussent souvent vers des aliments réconfortants, de préférence sucrés ou gras, qui apportent un coup de boost intéressant, puis nous laissent encore plus vidés une fois le pic d’insuline passé.

Les bonbons, gâteaux et autres gourmandises, riches en sucres, demandent beaucoup d’énergie pour être digérés, ce qui fatigue encore le système immunitaire déjà pas bien vaillant. Si vraiment la fringale est trop impérieuse, optez pour des fruits frais, riches en vitamines, ou des produits à bas de sucre complet non raffiné.

 À lire aussi : Test – Avez-vous de mauvaises habitudes alimentaires ?

 

Voir rouge sur la viande rouge

Si les protéines sont nécessaires à notre métabolisme, mieux vaut privilégier d’autres sources que la viande rouge lorsqu’on se sent fatigué. En plus d’être difficile à mâcher, sa digestion demande beaucoup d’énergie à l’organisme alors qu’il n’en a déjà plus beaucoup.

Tournez-vous plutôt vers des viandes maigres (poulet, viande blanche) ou des poissons, moins riches et donc moins complexes à digérer.

Le café, faux ami

Lorsqu’on est fatigué, la tentation est grande d’enchaîner les cafés pour profiter de son effet coup de fouet. Sauf qu’ensuite, les pics de glycémie entraînés par sa consommation laissent l’organisme encore plus affaibli, et peuvent provoquer l’apparition d’une fatigue chronique. Ballot tout de même ! Comment étancher votre soif d’énergie ? Buvez plutôt du thé ! La théine stimule l’organisme, et vous bénéficiez des effets à long terme des antioxydants qu’il contient. Tout bénèf.

Reposer son verre pour ne pas trinquer

La digestion de l’alcool, riche en sucres, exige un gros effort de la part du foie, qui utilise beaucoup d’énergie pour effectuer son travail de nettoyage. Plutôt que de lui rajouter des heures supp’ en descendant de nombreux verres, mieux vaut éviter l’alcool le temps de se requinquer, et privilégier l’eau, indispensable pour éliminer les déchets qui encombrent les cellules.

 À lire aussi : 7 conseils pour booster votre énergie

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues