Soufflé sucré au chocolat

Epatez votre monde avec ce dessert aussi savoureux que facile à réaliser. Pratique, il peut même se conserver 24h au réfrigérateur.

Difficulté : 1-2-3-4-5-6-7-8-9
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 35 à 40 minutes

 

Les ingrédients pour 6 personnes :

Chocolat extra noir : 150 grammes
Jaunes d’œufs bio : 3
Blancs d’œufs : 6
Lait : ¼ de litre
Sucre blanc : 75 grammes
Fécule de maïs : 30 grammes
Beurre : 1 noix
Sucre glace : 1 cuillère à café

La préparation :

1/ A feu doux, faites fondre le chocolat au bain-marie, et faites chauffer le lait dans deux casseroles séparées. Faites préchauffer votre four à 190°C (th.6).

2/ Séparez le blanc des jaunes d’œufs.

3/ Dans une troisième casserole chauffée à feu moyen, mélangez les jaunes, 10 grammes de sucre blanc, la fécule de maïs et le lait chaud, en remuant sans interruption afin d’éviter les grumeaux. Quand vous avez obtenu un mélange homogène, sortez du feu et incorporez doucement le chocolat fondu.

4/ Dans un récipient, mélangez les blancs d’œufs avec le reste du sucre blanc et faites-les monter en neige bien légère.

5/ Incorporez doucement les blancs en neige à votre mélange au chocolat, en prenant le temps de remuer avec délicatesse.

6/ Dans de petites moules à soufflé préalablement beurrés, versez votre préparation.

7/ Enfournez à fou bien chaud et laissez cuire 10 à 15 minutes en surveillant de près vos soufflés.

Vous pouvez, au choix, servir aussitôt, ou les conserver au réfrigérateur jusqu’à 24h après les avoir laissés refroidir à l’extérieur. Saupoudrez de sucre glace juste avant de servir.

Soufflé au fromage de ma grand-mère

Elle réussissait à merveille ce classique incontournable de la gastronomie française, et se servait du risque de dégonflage pour nous faire décrocher fissa de la télé ou de la console… !

Difficulté : 1-2-3-4-5-6-7-8-9
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 35 à 40 minutes

 

Les ingrédients pour 4 personnes :

Comté râpé : 100 grammes
Lait : 25 cl
Œufs : 6
Beurre demi-sel : 75 grammes
Farine : 60 grammes
Sel et poivre du moulin : à votre goût

La préparation :

1/ Faites préchauffer votre four à 180°C (th. 6) : un four bien chaud est le secret d’une recette maîtrisée !

2/ A feu moyen, faites fondre le beurre puis incorporez doucement la farine en remuant hors du feu pour éviter les grumeaux.

3/ Dans une autre casserole, faites chauffer doucement le lait, puis mélangez-le avec le beurre en remuant bien. Vous obtenez un liquide légèrement épais : c’est parfait. Retirez du feu.

4/ Séparez le blanc des œufs, et placez-les dans un récipient à part.

5/ Ajoutez les jaunes d’œufs tout en mélangeant bien, puis intégrez le fromage râpé et 3 tours de moulin à poivre pour donner du goût.

6/ Battez vos blancs d’œufs en neige, avant de les incorporer en douceur à votre mélange.

7/ Dans votre plat à soufflé préalablement beurré, versez votre préparation puis enfournez pendant 35 à 40 minutes. Surveillez attentivement, et servez sans attendre !

Les huiles végétales, les autres stars de la santé au naturel

On parle souvent des huiles essentielles, moins des huiles végétales, riches en nutriments et antioxydants qui ont de nombreuses propriétés bénéfiques. Découvrez les principaux usages de ces huiles qui nous veulent du bien.

 

Qu’est-ce qui différencie les huiles essentielles des huiles végétales ? Les premières sont extraites des plantes aromatiques, tandis que les secondes proviennent de graines ou de fruits oléagineux, c’est-à-dire qui contiennent de l’huile, comme les avocats, l’amande, la noix de coco, l’argan, le chanvre, le sésame, la noisette… et bien d’autres encore. On parle aussi de macérât huileux : il s’agit d’une huile végétale dans laquelle on a laissé infuser des extraits végétaux de plantes non oléagineuses (orties, millepertuis, fleurs, etc…) qui renforcent ses propriétés initiales. Puisque toutes sont issues de végétaux, pourquoi les différencie-t-on ? Les huiles essentielles sont composées de molécules aromatiques très puissantes, tandis que les huiles végétales, plus douces et faciles à utiliser, contiennent (presque) uniquement des vitamines et des acides gras essentiels.

 

Les principaux usages des huiles végétales

On les utilise surtout pour leurs propriétés cosmétiques, reconnues depuis l’Antiquité. Les huiles de noix de coco, karité, argan et cie sont en effet formidablement nourrissantes et hydratantes, et font grand bien à notre peau, nos ongles et nos cheveux. Elles les entourent d’une couche grasse qui empêche l’eau de s’évaporer et préserve le film hydro lipidique de la peau, barrière naturelle contre les agressions (froid, vent, etc…). On les utilise aussi en aromathérapie, soit pour diluer les huiles essentielles, soit pour leurs bienfaits spécifiques.

 À lire aussi : 5 huiles essentielles qui renforcent nos défenses immunitaires

 

Quelle huile végétale utiliser pour quel besoin ?

Elles sont aussi nombreuses que les plantes oléagineuses, mais certaines sortent du lot grâce à leurs multiples propriétés ou leur simplicité d’utilisation. Voici quatre huiles à la fois faciles à trouver et à intégrer dans vos rituels du quotidien.

  • L’huile d’argan

Cette huile sèche, qui possède une forte affinité avec la peau et pénètre rapidement sans laisser de sensation de gras, a des propriétés assouplissantes et raffermissantes. Très efficace contre les desquamations en application locale, elle nourrit les cheveux en profondeur. Riche en oméga 6 et 9, et en vitamine E, elle est aussi appréciée pour ses propriétés anti-âge et son grand pouvoir hydratant. Elle est aussi souvent utilisée comme base de dilution pour les huiles essentielles.

  • L’huile d’amande douce

Les jeunes mamans connaissent bien ses propriétés hydratantes et apaisantes sur la peau des nourrissons : elle convient très bien pour les masser. Les futures mamans apprécient aussi sa richesse en acide linoléique et en vitamine A et E, qui assouplit la peau afin d’éviter les vergetures tout en la laissant très douce. Quant au commun des mortels, il utilise l’huile d’amande douce avec succès sur les gerçures, irritations et autres crevasses. Les cheveux et les ongles aiment aussi ses propriétés émollientes qui évitent la déshydratation, et sa capacité à réguler la production de sébum. En usage interne, l’huile d’amande douce favorise le transit et aide à combattre le mauvais cholestérol.

 À lire aussi : Retrouver le sommeil grâce aux huiles essentielles

 

  • L’huile de karité

Originaire d’Afrique, l’huile de karité est utilisée pour favoriser la cicatrisation de la peau, et lutter contre la sécheresse cutanée, notamment sur les lèvres ou les mains en hiver. Elle peut s’appliquer en masque sur les cheveux auxquels elle redonne brillance et éclat. En été, elle s’utilise aussi comme soin après-soleil qui apaise la peau échauffée et prolonge le bronzage (mais attention, elle ne peut en aucun cas se substituer à une protection solaire).

  • L’huile d’aloé vera

Grâce à sa forte teneur en vitamines A, B, C et E, l’aloé vera ralentit le vieillissement cutané, et favorise la cicatrisation de la peau. Son huile est aussi très appréciée par nos cheveux, qu’elle nourrit en profondeur tout en apaisant les démangeaisons du cuir chevelu. Comme sa cousine l’amande douce, l’huile d’aloé vera peut s’utiliser en usage interne comme laxatif doux.

 À lire aussi : Zoom sur les bienfaits de l’huile de coco

 

Soufflé courgette et pommes de terre

Une entrée légère et étonnante qui soufflera vos convives.

Difficulté : 1-2-3-4-5-6-7-8-9
Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 35 à 40 minutes

 

Les ingrédients pour 6 personnes :

Grosses pommes de terre : 5
Courgettes : 4
Beurre : 30 grammes
Crème liquide : 20 cl
Œuf bio : 1
Ciboulette : 1 petite poignée
Gousse d’ail : 1
Cube bouillon légumes

La préparation :

1/ Après avoir épluché les pommes de terre et les avoir coupées en gros morceaux, mettez-les à cuire dans une casserole d’eau salée parfumée d’un cube de bouillon de légumes.

2/ Lavez les courgettes puis coupez les en rondelles et faites-les cuire dans une autre casserole d’eau salée.

3/ Pendant ce temps-là, séparez le blanc et le jaune de votre œuf.

4/ Lavez et ciselez votre ciboulette. Faites préchauffer votre four à 200°C (th. 7)

5/ Emincez votre gousse d’ail, et faites-la revenir dans une cuillère d’huile à la poêle jusqu’à ce qu’elle blondisse.

6/ Egouttez les courgettes, puis passez-les au mixeur, en arrêtant avant qu’elles ne soient complètement transformées en purée.

7/ Ajoutez la moitié de la crème fraîche, une noisette de beurre, la moitié du jaune d’œuf et mélangez.

8/ Une fois les pommes de terre cuites, passez-les au presse-purée, puis intégrez le reste du beurre, le reste de crème, de jaune d’œuf, et la ciboulette en mélangeant bien.

9/ Après voir monté vos blancs en neige, incorporez la première moitié dans la purée de courgettes, et l’autre dans la purée de pomme de terre. Mélangez délicatement dans chaque récipient.

10/ Dans des mini cocottes préalablement beurrées, déposez un fond de purée de pommes de terre, puis recouvrez du double de purée de courgettes.

11/ Enfournez à four bien chaud vos cocottes, et laissez cuire pendant 30 minutes.

12/ Quand c’est cuit, vous pouvez au choix servir dans vos cocottes ou démouler vos soufflés pour les dresser dans des assiettes, mais dans tous les cas, n’attendez pas pour savourer !

Que soigne la mésothérapie ?

Très efficace dans le traitement de la douleur, cette technique médicale pratiquée par 10 à 20 000 médecins en France soulage arthrose, tendinites et autres troubles chroniques. Zoom sur ses bénéfices et son mode d’utilisation.

 

Inventée en France par le Dr Michel Pistor en 1952, la mésothérapie est une technique médicale plus qu’une discipline. Elle consiste à amener le médicament au plus près de la zone à traiter par des micro-injections de médicaments, juste sous la peau, là où la douleur est ressentie, en utilisant des seringues à usage unique. La devise de son inventeur résume son principe ainsi : « Injecter peu, rarement, au bon endroit », ce qui évite l’ingestion de médicaments agressifs par voie interne qui, à la longue, peuvent causer des dégâts dans le foie et l’estomac. Reconnue depuis 1987 par l’Académie Nationale de médecine comme faisant partie de la médecine classique, la mésothérapie est aujourd’hui utilisée à l’hôpital, en médecine du sport, dans le traitement de la douleur et dans certains gestes de médecine esthétique. La « méso », comme disent les patients, est remboursée depuis 2005 par la Sécurité Sociale sur la base d’une consultation pour le traitement de la douleur. Quel type de douleurs peut-elle soulager ?

 

Tendinite, arthrose, douleurs et cie : les principales indications de la mésothérapie

La mésothérapie est très utilisée en médecine du sport pour soigner les traumatismes divers et variés : entorses, contractures, etc., ainsi que les tendinites et problèmes musculaires (élongations, déchirements). Elle peut aussi soulager les douleurs chroniques, notamment la migraine, les rhumatismes, les problèmes d’adhérence cicatricielle, le syndrome du canal carpien ou celui de Morton, les douleurs rachidiennes… bref, c’est vaste. On l’utilise aussi en médecine esthétique pour atténuer l’effet peau d’orange causée par la cellulite ou le comblement des rides, mais bien sûr, elle n’est pas remboursée dans ce cadre.

 À lire aussi : Comment lutter contre les douleurs qui vous gâchent la vie ?

 

Quels produits utilise le mésothépareute ?

Il a à sa disposition un arsenal de médicaments autorisés par la Haute Autorité de Santé Française, et accessibles en pharmacie sous forme de solution. Le médecin en mélange 2 ou 3 maximum dans une seringue. Point important : il n’injecte jamais de cortisone ! La mésothérapie n’est pas une infiltration. Anti-inflammatoire, anti-œdémateux, vasodilatateurs, vitamines, décontracturants… sont les produits les plus utilisés dans le traitement de la douleur et des traumatismes. Il n’y a pas de contre-indications hormis de rares cas d’allergie à des médicaments utilisés.

 À lire aussi : Les 13 vitamines et leurs rôles

 

Quels sont les bénéfices de la mésothérapie ?

Le premier, et non des moindres, est de réduire la quantité d’anti-inflammatoires utilisés dans le traitement de la douleur, puisqu’on évite grâce aux injections un passage dans le sang et le système digestif, et le second est sa rapidité d’action, puisque le médicament est administré directement sur la zone à traiter. L’effet se fait ressentir pendant plusieurs jours après la séance.

Les effets secondaires sont également très limités grâce aux faibles quantités de médicaments utilisées. Le traitement est effectué en séance, en cabinet, pas de sujet donc d’observance ou de surdose à la maison avec une mauvaise compréhension de l’ordonnance. La mésothérapie est recommandée aux personnes polymédicamentées qui veulent essayer une autre voie thérapeutique, aux sportifs de haut niveau qui souhaitent poursuivre la pratique de leur activité sportive en parallèle du traitement.

 

Ça fait mal, docteur ?

A cela, la réponse est oui, mais pas trop. Forcément, ça pique au moment des injections, mais la petite taille de l’aiguille et la rapidité d’injections limitent ce désagrément, et la douleur s’estompe une fois le geste réalisé. En fonction des produits injectés, la zone traitée peut chauffer ou être légèrement douloureuse dans les heures qui suivent, mais cela ne dure pas.

 

Quels sont les risques ?

Le principal risque encouru par le patient est lié au niveau d’hygiène du cabinet où se déroule la séance, qui peut l’exposer à une infection bactérienne si elle est insuffisante, et le deuxième est de faire une réaction allergique. Celles-ci restent très rares, mais en l’absence d’une régulation nationale de la mésothérapie, leur fréquence reste difficile à connaître. Si vous consultez un médecin pratiquant la mésothérapie, il est préférable de s’assurer qu’il a bien son diplôme de mésothérapie, sachant qu’il n’est pas obligatoire pour la pratiquer.

Des soufflés pour souffler vos invités !

Soufflé au fromage, soufflé sucré, soufflé aux légumes… découvrez nos recettes de soufflé inratables pour en mettre plein la vue à vos invités.

 

Ah, le soufflé… on s’en fait tout un plat et bien souvent, on renonce à le cuisiner par peur d’échouer, mais le réussir n’est finalement pas si compliqué. Tout est question de tour de main, de matériel et de timing. La réussite d’un soufflé repose sur le choix du plat : que vous choisissiez un plat unique ou de petits ramequins individuels, il doit être plus haut que large afin de permettre au soufflé de monter avec la chaleur. Pourquoi monte-t-il (quand il est réussi) ? Ce n’est pas un tour de magie, mais une réaction de physique assez basique : l’air contenu dans les blancs d’œufs montés en neige se dilate avec la chaleur et fait gonfler l’ensemble de la préparation. D’où l’importance de bien réussir ses blancs en neige ! A la tomate, au fromage, aux légumes, vous pouvez parfumer votre soufflé avec ce qui reste dans vos placards et votre réfrigérateur.

Nous vous avons fait une sélection de nos recettes favorites :

5 séjours thalasso incontournables


COMMUNIQUÉ

Tenté par un séjour en thalasso, vous êtes à la recherche de la bonne destination ? En voici 5 à ne pas manquer.

 

Carnac au gré des saisons

En Bretagne, dans le golfe du Morbihan, là où la préhistoire a laissé son empreinte sous la forme de menhirs intacts, faîtes une plongée à travers l’Histoire, l’océan atlantique et le cycle de saisons.

Goûtez aux cures de remise en forme saisonnières à l’hôtel des Salines (4 étoiles) ou au Carnac Thalasso Résidence (3 étoiles). Abordez la rudesse de l’hiver avec quiétude, grâce la cure de massages relaxants aux algues Coralline. Désencrassez votre organisme au printemps, avec des modelages drainants aux algues Corail. L’été, alternez bronzette et modelages hydratants aux algues rouges… Et préparez-vous à la rentrée d’automne avec la cure de modelages anti-stress aux algues Himanthalia.

 

Saint-Malo, une valeur sûre

Cap sur le nord de la Bretagne, dans la célèbre cité corsaire de Saint-Malo, entourée de ses impressionnants remparts. Face à la mer, se dresse le Grand Hôtel des Thermes (5 étoiles). Suivez une cure de remise en forme proposée par cet hôtel majestueux, construit le long de la grande plage, à la fin du XIXe siècle. Découvrez la compétence professionnelle bretonne, acquise depuis plus d’un siècle, sans cesse retravaillée. Et testez des techniques innovantes, comme l’ondorelax, un matelas d’eau qui permet le modelage du corps par résonance vibratoire.

 

L’Ile de ré, le charme insulaire

Initiez-vous à la vie insulaire au beau milieu des roses trémières. Au large de La Rochelle, Le Richelieu, ses 5 étoiles, son ambiance intimiste et sa carte riche en cures vous promettent un séjour au calme, tel un repli dans un cocon de douceur. Le temps semble s’être arrêté sur cette île de pêcheurs où le charme des villages n’a d’égal que celui des clochers qui les dominent. Profitez des bienfaits de l’océan atlantique et du climat océanique vivifiant, en zone de grand confort.

 

Saint-Jean-de-Luz, un goût d’Espagne

Ah, la côte basque, sa culture, son climat imprévisible et ses plages de sable à perte de vue… A Saint-Jean-de-Luz, le tumulte des flots anime le paysage en renvoyant comme des vapeurs d’Espagne.

A deux pas de la frontière, les vertus de l’océan auront raison de votre fatigue et de vos soucis de santé. Le splendide et vertigineux Grand Hôtel Thalasso & spa (5 étoiles) vous propose un panel de soins haut-de-gammes pour vous remettre d’aplomb, et des soins spécifiques étudiées, comme la cure 1.2.3 Ventre plat.

 

Biarritz pour les sportifs

Quelques kilomètres plus loin, en longeant la côte, vous tomberez sur Biarritz et Le Miramar (5 étoiles). C’est le point de chute incontournable de ceux qui souhaitent se préparer aux sports de glisse… La cure « capital santé orientation souplesse et articulations » se compose, notamment, de 6 massages thérapeutiques spécialisés, de séances de rééducation corporelle et d’enveloppements décontractants aux boues marines.

Besoin d’idées pour votre prochain séjour thalasso ? C’est par ici : https://www.thalasseo.com/sejour-thalasso

 

Êtes-vous une proie facile pour les beaux parleurs ?

Candide, crédule ou naïve ?

Candide, crédule, naïve : quelle confiance accordez-vous d’emblée à autrui ? Savez-vous décrypter les signaux d’alerte annonçant une duperie ? Constituez-vous une proie facile pour les beaux parleurs de tout poil ? Faites le test pour mieux vous en protéger !

1.Vous recevez un email vous annonçant que vous avez hérité 10.000 € d’une tante inconnue au bataillon, et que vous devez verser 500€ sur un compte pour régler les frais de notaire avant de le recevoir.
2.Votre conjoint(e) rentre souvent tard du bureau ces derniers temps. Il/elle est fatigué(e), souvent énervé(e), et vous envoie sur les roses lorsque vous lui demandez ce qui ne va pas.
3.Enfant, lorsque votre magazine préféré avait publié le 1er avril un article expliquant la mue des zèbres au printemps, qui perdaient alors leurs rayures.
4.Votre nouvelle collègue de bureau explique à qui veut l’entendre qu’elle était le bras droit de son précédent patron.
5.Alors que vous vous échinez à organiser un dîner avec vos amis chez vous, l’un d’entre eux annule sa venue une heure avant en prétextant une gastro foudroyante. C’est la troisième fois qu’il vous fait le coup en six mois.
6.Une vague connaissance vous appelle pour vous demander une aide financière afin de se sortir d’un mauvais pas, et vous promet un remboursement très rapide.
7.Panique à bord, votre smartphone a disparu de votre poche ! Mais vous l’aviez il y a trois minutes lors de votre passage chez la boulangère. Vous rebroussez aussitôt chemin pour le récupérer, mais elle vous annonce qu’elle n’a rien trouvé.
8.Votre nouveau boyfriend vous explique qu’il a inventé une technologie révolutionnaire qu’il s’est fait voler par Steve Jobs / Xavier Niel / n’importe qui de riche et célèbre, et qu’il réfléchit à la manière de faire valoir ses droits.
9.Lors de la révision de votre voiture, qui marchait parfaitement bien à son arrivée au garage, le mécanicien vous explique qu’une pièce au nom obscur mais absolument essentielle au bon fonctionnement de votre véhicule et à votre sécurité doit être remplacée. Coût : 600 €.
10.À la terrasse d’un café, un photographe vous laisse sa carte en vous disant qu’il a flashé sur votre visage et aimerait faire une série de photos avec vous.

Plus beaux grâce au bio ?

Ils séduisent un nombre croissant de consommatrices : les produits de beauté bio cartonnent, et leurs ventes progressent sans interruption dans les pharmacies. Leur atout : les actifs végétaux aux 1001 bénéfices beauté. Découvrez notre top 5 des marques pionnières à adopter sans hésiter.

 

Le secteur de la pharmacie n’en finit pas de commenter le phénomène : les ventes de produits cosmétiques labellisés bio progressent sans interruption depuis plusieurs années. D’un segment niche, où seule la qualité des ingrédients était un argument au départ, les marques pionnières sur le sujet ont réussi à faire un marché innovant, où les textures et packagings apportent une expérience différenciante et plaisante aux consommatrices. Leur secret pour séduire ? L’utilisation d’actifs végétaux, qui offrent une infinité de combinaisons naturelles pour prendre soin de la beauté des utilisatrices. Des marques toujours plus nombreuses se lancent sur le créneau, créant une profusion de produits au milieu desquels on perd vite son latin. On vous aide à y voir plus clair dans les produits disponibles chez votre pharmacien.

 

À quels labels bio se fier ?

Pas facile de s’y retrouver dans les différentes certifications présentes sur les emballages de produits cosmétiques, d’autant plus que chaque label possède ses propres critères. Dans tous les cas, ils valorisent les ingrédients naturels, bio ou pas, et certains autorisent une proportion d’actifs synthétiques. Rappelons que beaucoup de produits cosmétiques sont composés à 90% d’eau, qui ne peut pas être considérée comme bio puisque ce n’est pas un produit issu de l’agriculture. Eh oui…

Parmi les principaux labels bios, Nature et Progrès est réputé comme étant le plus exigeant à la fois sur la composition (toutes les ingrédients végétaux et animaux sont issus de l’agriculture bio, ingrédients synthétiques et pétrochimiques interdits), que sur l’emballage, la gestion des déchets, etc… Natrue propose lui trois niveaux de certifications plus ou moins strictes, qui vont de 95% d’ingrédients naturels bio à une simple préférence pour les ingrédients bio. Cosmos est un peu la nouvelle star des labels bio et fédère plusieurs labels déjà considérés comme référents en France et à l’étranger, notamment Cosmebio et Ecocert Greenlife chez nous. Cosmos propose plusieurs niveaux de certifications : tous interdisent les OGM, la différence se fait sur le pourcentage d’ingrédients bio dans la composition totale du produit. Moins répandus, citons Vegan qui certifie l’absence de test sur les animaux et une fabrication qui exclut de A à Z les produits et sous-produits animaux, ou Demeter qui garantit une provenance de l’agriculture biodynamique ou biologique des matières premières animales et végétales. N’oublions pas non plus l’Ecolabel Européen, qui certifie les cosmétiques à rincer, moins strict que les précédents puisqu’il garantit moins de substances dangereuses pour la santé et une meilleure biodégradabilité, mais sans obligation d’utiliser des produits bio. Voilà pour la valse des étiquettes.

 À lire aussi : Dans la jungle des labels bio

 

Les marques pionnières dans la cosmétique bio

Si aujourd’hui de nombreuses marques se lancent sur le créneau, certaines se sont construites sur une philosophie bio et ont donc acquis un capital confiance non négligeable. Citons Weleda, Cattier, Melvita, Dr Hauschka ou encore Patyka qui sont de vraies références grâce à une large gamme de cosmétiques pour le visage et le corps, et même du maquillage pour certaines. On a choisi pour vous nos produits chouchous chez chacune de ces marques.

 

Melvita, le bio à la sauce ardéchoise

Créée en 1983, cette marque ardéchoise propose des gammes de produits bio pour les cheveux, le corps et le visage. Toutes les huiles végétales utilisées sont 100% issues de filières biologiques, et tous les ingrédients issus de filières équitables, notamment au Maroc pour s’approvisionner en précieuse huile d’argan. Tous les produits de la marque sont labellisés par Cosmébio et Ecocert qui garantissent 95% d’ingrédients d’origine naturelle, 95% d’ingrédients végétaux bio, et au moins 10% d’ingrédients bio sur le total de la composition du produit.

Dans nos produits coups de cœur, citons les eaux florales bio à la Rose, au géranium ou à la flore d’oranger, qui offrent à notre visage un coup d’éclat rafraîchissant à tout moment de la journée. On adore aussi l’Huile extraordinaire bio, à utiliser sur les cheveux, le visage et le corps pour réparer et hydrater en profondeur.

 À lire aussi : 5 gestes beauté anti signes de fatigue

 

Weleda, véritable pionnière de la cosmétique bio

Fondée en 1921 en Suisse et en Allemagne, Weleda garantit des ingrédients issus de l’agriculture biodynamique et des procédés de fabrication traditionnels, respectueux de l’environnement et de l’homme. Sa philosophie s’ancre dans la conviction qu’il existe des correspondances entre l’être humain et la nature qui permettent de soigner le premier en respectant la seconde. Mention spéciale à ses packagings, qui affichent en français la liste des ingrédients.

Chez Weleda, on aime la gamme destinée aux bébés, comme la crème pour le change et l’huile de toilette au Calendula qui accompagnent les bouts de chou pendant quelques années. On aime aussi les gammes développées par ingrédients : grenade, rose, iris, calendula, qui permettent de prendre soin de sa beauté en vivant une expérience sensorielle très agréable.

 

Cattier, les cosmétiques aux pieds d’argile

L’argile extraite en France est l’un des ingrédients piliers de la marque française Cattier, qui fut fondée en 1968. Après trois décennies de créations cosmétiques utilisant des ingrédients naturels, elle a pris le virage du bio dès le début des années 2000 avec un engagement écologique fort, et dispose aujourd’hui d’une belle légitimité sur le sujet. Ingrédients naturels issus pour partie de l’agriculture bio, pas d’OGM, pas de paraffine ni parfum de synthèse ou colorants artificiels, la marque respecte les normes du label Ecocert concernant les conservateurs de synthèse. Elle s’attache aussi à conserver des prix plutôt bas par rapport à la moyenne du segment afin de favoriser l’accès de ses produits au plus grand nombre.

Dans notre vanity case, on emmène le masque à l’argile rose reminéralisant formulé pour les peaux sensibles, l’indispensable beurre de karité 100% bio pour nourrir et sublimer les cheveux et la peau, et l’une des sensuelles huiles végétales de la marque à utiliser en sérum visage ou en masque pour les cheveux.

 

Patyka, la cosmétique bio résolument parisienne

L’histoire de la maison Patyka remonte au début des années folles, lorsqu’un apothicaire parisien lance l’Huile Asbolue, un élixir aux huiles essentielles et végétales qui devient la coqueluche des Parisiennes. La formule unique de cette huile magique fut redécouverte au début du XXIe siècle, donnant naissance à Patyka. Tous les produits de la marque sont certifiés par Ecocert, et tous sont vegan, hormis deux crèmes visage contenant de la cire d’abeille.

Côté produits, on adore bien sûr l’Huile Absolue, produit emblématique de la marque qui sublime peaux, cheveux et ongles avec le même succès. On aime aussi la délicate fragrance du lait démaquillant au bois de rose, ainsi que les formules innovantes de la gamme anti-âge, comme le gel énergisant yeux.

 À lire aussi : Comment conserver de belles mains

 

Dr Hauschka, pionnier depuis 80 ans

Cette marque de cosmétique allemande vit le jour au début des années 60 et résulte de l’association entre l’expérience du Dr Hauschka en matière de fabrication de médicaments naturels et la cosmétologue Elisabeth Sigmund. Ensemble, ils ont développé des produits cosmétiques sans émulsifiants chimiques ou synthétiques, révolutionnaires pour l’époque, et des parfums à base d’huiles essentielles. La marque a depuis appliqué cette philosophie pionnière à différentes gammes de produits, dont une de maquillage. Certaines de leurs matières premières sont issues des 4.5 ha de jardin médicinal situé au siège, cultivé en biodynamie. Leurs produits sont certifiés par le label Natrue.

On retrouve chez Dr Hauschka de larges gammes pour prendre soin des cheveux, du visage et du corps. Mention spéciale à leur ligne de maquillage, segment où le choix reste limité pour les adeptes de cosmétiques, qui propose tout le nécessaire aux beauty addicts, du fond de teint couvrant au fard à paupière en passant par le rouge à lèvres, formulé avec des extraits de plantes médicinales.

Déterminer sa période de fécondité

« Quel est l’intérêt des tests d’ovulation ? », Yolande, 34 ans

 

Quand une grossesse désirée par un couple se fait attendre, les « problèmes » peuvent concerner l’un ou l’autre des partenaires. Lorsqu’elle est d’origine féminine, l’infertilité peut être due à une anomalie des voies génitales concernant l’endomètre, la glaire cervicale ou la perméabilité des trompes. Ou à des causes mécaniques : le quart des stérilités sont dues à l’obstruction des trompes, suite à des infections ou en raison d’adhérences (les deux côtés de la paroi des trompes s’accolent). Enfin, la fertilité peut connaître des fluctuations en fonction de l’hygiène de vie (tabac, alcool, surpoids ou insuffisance pondérale) et de l’environnement (stress, pollution).

 À lire aussi : Les 10 ennemis de la fertilité du couple

 

Si un bilan n’a rien trouvé d’anormal ni chez l’un ni chez l’autre, un test d’ovulation peut être utilisé pour maximiser les chances de conception.

Cibler le pic ovulatoire

Les tests d’ovulation n’améliorent pas la fécondité mais annoncent le pic ovulatoire en détectant (dans l’urine) l’hormone lutéinisante (LH) produite tout au long du cycle menstruel mais qui augmente 24 à 38 heures avant l’ovulation. Ils permettent ainsi de connaître la période à laquelle la femme est la plus fertile, et optimisent les chances d’un couple pour avoir un enfant. Lorsqu’un test est positif, il est recommandé d’avoir des rapports sexuels dès que possible. Pour des résultats plus fiables, les tests (Blue-test, Clearblue, Predictor) doivent être réalisés pendant trois jours en moyenne, à la même heure chaque matin.

 À lire aussi : Stimulez votre fertilité

 

Zoom : Comment fonctionne le cycle féminin ?

Zoom : Comment fonctionne le cycle féminin ?

Le cycle menstruel de la femme dure en moyenne 28 jours (même si une longueur normale peut varier de 23 à 35 jours). On peut le séparer en trois temps : la phase pré-ovulatoire ou phase folliculaire, le pic d’ovulation, puis la phase post-ovulatoire ou phase lutéale.

Pour identifier le début du cycle, c’est facile, il s’agit du premier jour de règles qui elles, peuvent durer une semaine. Encore une fois, cela varie d’une femme à l’autre.

Pour connaître son pic d’ovulation, c’est plus subtil mais chaque femme peut l’identifier selon la durée de son cycle : il faut savoir qu‘il s’écoule quasiment toujours 14 jours entre le pic d’ovulation et le début du cycle suivant. Donc si votre cycle dure par exemple 32 jours, votre pic sera plutôt autour du 18ème jour de votre cycle (32-14). Donc que le cycle soit plus long ou plus court qu’un cycle moyen de 28 jours, c’est la durée précédant l’ovulation (phase pré ovulatoire ou folliculaire) qui est modifiée. Conséquence : si vous avez un cycle très court, l’ovulation peut avoir lieu au moment même des règles.

 À lire aussi : À la découverte du sexe féminin