Psoriasis : on ne se gratte pas !

Conseils de Pharmacien

Conseils de Pharmacien

Plus l’on se gratte et plus les lésions démangent et la peau fabrique des squames… Pour inverser la tendance :

  • Se baigner à l’eau tiède, point trop chaude, et sécher en tapotant (pas en frottant).
  • Appliquer aussi souvent que possible des émollients (hydratants, qui maintiennent le degré d’hydratation de la peau), une peau sèche étant plus susceptible de démanger…
  • En phase de poussée, mettre du frais sur la zone enflammée via un gant de toilette humide. Appliquer un émollient plusieurs fois par jour en couche mince (en avoir toujours sur soi !). Au domicile, le tube peut être placé au réfrigérateur, le froid anesthésiant plus sûrement.
  • Un peu comme pour les piqûres de moustique, les démangeaisons se font plus intenses en fin de journée et sur les jambes, et davantage si l’on est resté immobile. On se bouge donc à intervalles réguliers pendant la journée pour activer la pompe musculaire du mollet et avec elle le réseau de veines.

Échanger entre « collègues de prurit » : Association pour la lutte contre le psoriasis, 01 42 39 02 55, www.francepsoriasis.org.

 À lire aussi : Tout savoir sur le psoriasis

 

 

Brochettes poires-ganache choco-miel

Temps de préparation : 30 min
Réfrigération : 24 heures

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 8 grosses poires bien mûres et juteuses
  • 1 citron bio
  • grué de cacao pour décorer

Pour la ganache choco-miel

  • 100 g de chocolat noir à pâtisser (80 à 85 % de cacao)
  • 80 g de miel liquide au choix (acacia, châtaignier, toutes fleurs…)
  • 10 cl de lait végétal (amande, avoine, riz, soja…)
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de vanille en poudre

La préparation :

  1. La veille, préparez la ganache. Dans un bol, faites fondre lentement le chocolat au bain-marie. Pendant ce temps, dans une casserole, faites tiédir le lait, ajoutez le reste des ingrédients (miel, sel, vanille), puis mixez le tout avec un mixeur plongeant.
  2. Versez ensuite le contenu de la casserole en trois fois sur le chocolat fondu, tout en mélangeant au fouet. Émulsionnez la ganache en fouettant vivement : elle doit être bien lisse et brillante. Filmez au contact avec un film alimentaire, puis placez au frais.
  3. Le jour même, juste avant de servir, prélevez les zestes du citron, puis pressez-le. Pelez les poires, découpez-les en dés que vous placez au fur et à mesure dans le jus de citron afin qu’ils ne s’oxydent pas. Enfilez les dés de poire sur des piques à brochettes, décorez avec quelques zestes de citron et le grué de cacao.

Pour finir
Servez les brochettes accompagnées de la ganache choco-miel.

 À lire aussi : Moelleux aux poires

 

Velouté de potiron et carottes

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 25 min

Ingrédients pour 4 personnes

  • 450 g de potiron
  • 4 carottes
  • 1 oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à s. d’huile de sésame
  • 6 brins de coriandre
  • 20 cl de lait de coco
  • sel

La préparation

  1. Épluchez les carottes et le potiron ; coupez-les en dés. Épluchez l’oignon et la gousse d’ail et hachez-les.
  2. Faites chauffer l’huile dans une cocotte ; faites-y revenir l’ail et l’oignon jusqu’à ce que ce dernier soit translucide. Ajoutez alors les dés de potiron et de carotte, couvrez d’eau à hauteur et poursuivez la cuisson à couvert pendant 20 minutes.
  3. Lavez, séchez et effeuillez la coriandre. Mixez le contenu de la cocotte avec du lait de coco et les feuilles de coriandre. Salez.

Pour finir
Servez chaud, avec un filet d’huile de sésame et de lait de coco.

Pies de canard au miel, aux navets et à l’orange

Temps de préparation : 25 min
Temps de cuisson : 45 min

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 feuilles de kale
  • 4 cuisses de canard confites
  • 3 petits navets boules d’or
  • 3 échalotes
  • 4 c. à s. de miel liquide
  • le jus et le zeste d’une orange bio ou non traitée
  • 1 pâte feuilletée à étaler
  • 1 jaune d’œuf
  • vinaigre blanc

La préparation :

  1. Lavez les feuilles de kale dans l’eau vinaigrée. Rincez, égouttez. Ôtez la nervure centrale, détaillez le reste en lanières.
  2. Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7). Déposez les cuisses de canard sur une grille surmontant une lèchefrite pour récupérer la graisse. Faites dorer 10 min. Laissez refroidir hors du four, baissez celui-ci à 180 °C (th. 6).
  3. Épluchez les navets et détaillez-les en petits morceaux. Épluchez les échalotes et émincez-les finement.
  4. Dans une grande poêle, faites chauffer 3 c. à s. de graisse de canard. Versez les échalotes, faites dorer 2-3 min. Ajoutez les navets et le kale, faites sauter quelques min. Incorporez le miel, le jus et le zeste de l’orange.
  5. Couvrez et laissez cuire pendant 10 min. Retirez le couvercle et poursuivez la cuisson encore 5 min.
  6. Effilochez la viande, mélangez-la aux légumes. Déposez le tout dans un plat allant au four. Recouvrez de pâte feuilletée, soudez les bords. Badigeonnez de jaune d’œuf et, de la pointe d’un couteau, dessinez des motifs sur le dessus.
  7. Avec une feuille de papier sulfurisé, réalisez une petite cheminée que vous placerez au centre de la pâte. Enfournez pour 30 min.

Pour finir
Une petite salade verte ?

 À lire aussi : Tartelettes navets-basilic

 

Hydrater sa peau : une nécessité !

Le capital jeunesse de notre peau est comme une plante : une hydratation adaptée et régulière est indispensable à sa survie et à sa beauté.

 

Que présager du devenir d’une fleur que l’on ne prend pas soin d’arroser ? À l’évidence, sans eau, sa source d’éclat et de vitalité, elle se fane plus vite qu’elle ne le devrait. Quelle que soit sa nature d’origine, sèche, normale, mixte ou grasse, notre peau est à son image. Elle a besoin d’être gorgée d’eau pour conserver sa fraîcheur et ne pas flétrir avant l’heure. De son hydratation dépend la santé de nos cellules cutanées. C’est en effet dans l’eau que l’organisme, composé à 70 % de cet élément vital, puise les nutriments dont il a besoin. Grâce à elle et à ses sels minéraux, le sang et les tissus se régénèrent. Le cycle de reproduction cellulaire peut s’accomplir et assurer force et santé à notre premier garde du corps. Bouclier contre le vent, le froid, la chaleur, le soleil et la pollution, notre enveloppe charnelle doit assurer ce rôle protecteur le plus longtemps possible. Car elle et elle seule est en contact direct avec l’extérieur. Son éclat révèle notre état de santé. Sa fermeté, sa souplesse et son aspect lisse traduisent notre âge et surtout son taux d’hydratation. L’aider à faire face au monde qui l’entoure, c’est lui apporter chaque jour l’eau qu’elle ne peut pas stocker. C’est aussi prendre soin du film hydrolipidique qui la protège et freine le processus naturel d’évaporation.

Le premier geste quotidien de beauté passe par l’hydratation de votre peau

Le mécanisme naturel d’hydratation de la peau se situe dans ses deux couches les plus superficielles : le derme et l’épiderme. À la surface de ce dernier, se trouve la couche cornée, qui nous renseigne sur le monde par le toucher ou les sensations de chaud ou de froid. Elle est la première à accuser les coups des agressions extérieures. Plus elle est hydratée, mieux elle nous défend. De son côté, le derme contient entre autres cellules des fibroblastes qui, telles des micro-éponges, recèlent les réserves d’eau de la peau. Et une peau convenablement hydratée atténue les effets du vieillissement.

Les soins hydratants visent donc à désaltérer notre peau, à renforcer ou réparer si nécessaire ses mécanismes naturels d’hydratation, afin de sublimer les couches supérieures de l’épiderme, si importantes pour notre aspect.

 À lire aussi : Quelle crème pour ma peau ?

 

Histoires d’eaux… de soin

Histoires d’eaux… de soin

  • Pour le corps

Faiblement alcoolisées, les eaux de soin pour le corps sont de subtils mélanges d’eau distillée et d’actifs (vitamines, oligoéléments, sels minéraux, huiles essentielles, antioxydants…) qu’une savante technologie a permis d’ajouter. Vaporisées des épaules aux pieds, elles drapent l’épiderme d’un voile parfumé et déposent à sa surface de précieuses molécules énergisantes ou relaxantes.

  • Pour le visage

En distillant une plante, on obtient d’un côté son huile essentielle et de l’autre son eau florale. Cette dernière est donc naturellement riche en actifs végétaux hydrosolubles. Selon la plante dont elles proviennent, les eaux florales présentent des propriétés différentes. Leur application sur la peau avant une crème traitante optimise la pénétration et l’effet de ses ingrédients.

 

Les soins pour en finir avec le teint terne et fatigué

Pour être bien dans votre peau, sachez quel élixir comblera d’eau vos cellules.

 

Pour savoir à quels soins hydratants recourir, il faut discerner les besoins de votre peau. Elle est sèche depuis votre plus tendre enfance ? Elle est occasionnellement déshydratée par des facteurs environnementaux ou internes ? Ou bien elle brille, vous gratifie même de points noirs mais « tiraille » ? Ou elle est normale à tendance sèche et un petit coup de pouce lui suffit pour retrouver l’équilibre ?

 Sécheresse cutanée

Une peau sèche de nature manque de lipides, contrairement à une peau déshydratée qui souffre occasionnellement de manque d’eau. Cette carence en corps gras l’empêche de constituer, à sa surface, un film hydrolipidique résistant. Mal armée contre les agressions extérieures, sensible, rêche, la peau sèche risque en outre de se rider tôt. Pour contrarier cette tendance, il faut la bichonner. De l’extérieur, avec des soins relipidants, et de l’intérieur, en buvant au moins un litre et demi d’eau par jour.

 À lire aussi : Soulager une peau sèche

Réparation ponctuelle

En fonction de l’environnement (été, hiver, pollution) ou de l’état de santé (fatigue physique ou morale), la peau peut être plus ou moins déshydratée. Il lui faut des soins qui désaltèrent les épidermes assoiffés, comme après une exposition au soleil. Fines et légères, leurs textures pénètrent rapidement, sans laisser de film gras sur la peau. Ces vagues de bien-être font disparaître les sensations de tiraillement. Attention, elles ne sont pas destinées à nourrir en profondeur ou durablement.

Paradoxal sébum

Le rôle du sébum est de protéger l’épiderme du dessèchement. Pourtant, la peau grasse desquame souvent en surface, provoquant une dermite séborrhéique au centre du visage. Il faut utiliser des produits conçus pour ce type de peau, à savoir des cosmétiques en phase aqueuse, pour ne pas ajouter du gras à du gras. L’idéal est d’utiliser des crèmes hydratantes avec une action matifiante, afin d’atténuer l’effet luisant de la peau.

Pour une belle peau : entretien au quotidien

La nature vous a fait cadeau d’une peau dont le système d’hydratation fonctionne parfaitement ? Vous n’avez donc plus qu’à l’entretenir pour qu’il dure le plus longtemps possible. Votre mission quotidienne : protection et renforcement du film hydrolipidique. Évitez les gants de crin ou les gommages trop abrasifs. Et misez sur des produits jour et nuit qui maintiennent le taux d’hydratation grâce à des actifs connus pour retenir l’eau, comme l’acide hyaluronique.

Jus de légumes et bonnes huiles

Jus de légumes et bonnes huiles

Lutter contre le dessèchement cutané passe aussi par quelques astuces.

  • Côté alimentation, misez sur les jus de légumes, riches en sels minéraux qui retiennent l’eau et compensent la déperdition par la transpiration. Une cure de compléments contenant huiles d’onagre et de bourrache, connues pour leurs propriétés hydratantes, complète leurs bienfaits.
  • L’eau ménagère est souvent calcaire et la peau en souffre. Si possible, optez pour des robinets équipés d’un système anticalcaire. Et lorsque vous utilisez des produits détergents sans gants, appliquez ensuite sur vos mains un soin hydratant.
  • Si vous prenez l’avion, buvez beaucoup d’eau et appliquez régulièrement une noisette de votre crème hydratante. La pressurisation est un facteur de déshydratation intense.

 

 À lire aussi : Mes rides ne font plus un pli

 

Choix de la rédaction

 

1 / BIODERMA – HYDRABIO MASQUE

Ses promesses
Réactiver les mécanismes naturels d’hydratation cutanée ralentis par le stress, la pollution et les températures.

Son plus
Un brevet exclusif, capable de stimuler la synthèse des aquaporines, les protéines qui favorisent le passage des molécules d’eau à travers les membranes cellulaires. 

Son mode d’emploi
Appliquer généreusement sur le visage et le cou ; laisser agir 10 minutes avant d’essuyer l’excédent. En cure d’attaque, utiliser le masque tous les soirs la première semaine.

Notre avis
Épaisse sans être grasse, la texture tient ses promesses hydratantes. Elle se montre particulièrement efficace contre les tiraillements ressentis par les peaux sensibles en période de grand froid.

 

2 / CAUDALIE – CRÈME SORBET HYDRATANTE, VINOSOURCE

Ses promesses
Annoncée comme étant l’anti-sèche des peaux sensibles, cette crème légère relance les mécanismes d’hydratation de la peau et reconstitue ses réserves en eau.

Son plus
Actifs stars de la marque connus pour leurs propriétés antioxydantes, les polyphénols de pépins de raisins protègent des radicaux libres responsables du vieillissement. Ils s’associent ici aux pouvoirs apaisants de la camomille.

Son mode d’emploi
Appliquez une petite quantité matin et soir sur le visage et le cou.

Notre avis
Si son nom met l’eau à la bouche, son eau de raisin bio, elle, lui confère le parfum frais et délicat des vignes. Sa texture très fine pénètre à peine déposée. On la choisit pour le velours qu’elle redonne, jour après jour, aux peaux réactives.

 

3 / EUCERIN – AQUAPORIN ACTIVE CONTOUR DES YEUX

Ses promesses
Agir là où la peau, plus fine et plus fragile qu’ailleurs, se déshydrate en priorité. 

Son plus
Sa formule, riche en gluco-glycérol, ne se contente pas d’apporter au contour de l’œil l’hydratation dont il a besoin. Elle atténue aussi les marques de fatigue.

Son mode d’emploi
Faire pénétrer en massant à l’aide de l’applicateur dédié. Pour un effet revitalisant amplifié, conservez le produit au réfrigérateur.

Notre avis
Destiné à défroisser le regard en un clin d’œil, ce soin s’absorbe vite et ne laisse aucun film collant sur la peau. Si l’action sur les poches et les cernes se constate sur le long terme, le coup d’éclat, lui, est immédiat. À noter : on peut se maquiller juste après l’application
.

 

4 / VICHY – AQUALIA THERMAL SÉRUM

Ses promesses
Lisser les ridules en désaltérant les zones assoiffées. Sa formule high-tech ouvre les canaux intercellulaires pour favoriser la circulation et le maintien de l’eau dans la peau. 

Son plus
Ce soin doit ses pouvoirs hydratants à la synergie de l’eau thermale, de l’acide hyaluronique et de l’Aquabioryl. Des actifs capteurs d’eau qui combleront les peaux de 20 à 60 ans !

Son mode d’emploi
Ce sérum s’applique avant la crème, matin et soir, sur une peau préalablement bien nettoyée.

Notre avis
Essayer cette texture, c’est l’adopter. Elle se transforme en eau sitôt appliquée, pénètre instantanément et laisse le teint lisse et éclatant du matin au soir. Un cadeau bonus pour un meilleur maintien du maquillage. Et sa bonne odeur de frais vous suit…