Apprendre à rester zen en toute circonstance avec la relaxation

Vous avez profité de l’été pour vous refaire une santé. Vous êtes de bonne humeur et en pleine forme. Gardez cet équilibre avec les nouvelles techniques corporelles, adaptées à votre cas.

 

Techniques anti-stress pour rester zen

Pendant un mois, vous avez fait ce dont vous aviez envie. Aujourd’hui, les vacances sont terminées et il va falloir remettre le pied à l’étrier ! Entre le rythme du boulot à retrouver, la rentrée des classes des enfants, la maison à réorganiser, il est difficile de ne pas avoir le moral dans les chaussettes ou de ne pas se sentir fatigué(e) avant même d’avoir commencé. Vous avez l’impression de vous noyer dans un océan d’angoisse et de contraintes de toutes sortes. Ne vous laissez pas piéger ! Pas la peine de se fixer un programme bien établi que vous abandonnerez au bout de quelques semaines. Vous n’êtes pas un robot ! Sans compter que la vie est un perpétuel mouvement. Dans la course après le temps, il ne faut pas oublier que chaque jour est un jour nouveau et qu’il faut accepter les changements. Surtout redémarrez en douceur.

Vous avez bénéficié des vacances pour bouger. Continuez ! L’activité physique est un atout majeur pour garder la pêche toute l’année, se défouler ou encore évacuer le stress négatif. Reste que les nouvelles pratiques corporelles sont un excellent complément. Elles abordent le corps de manière globale par le mouvement en vue d’un mieux-être. Au fur et à mesure des séances, on apprend à se détendre, à respirer, à évacuer les tensions, à lâcher prise, à se recentrer sur soi et rester zen.

Parmi ces techniques corporelles, il convient de choisir celle qui vous convient le mieux, que vous pratiquerez le plus volontiers.


Choisir un classique pour rester zen

1/ Harmonie par le yoga

La séance débute et finit toujours par de la relaxation. Prendre conscience du souffle est fondamental, se concentrer sur une inspiration et une expiration lentes et profondes demande énormément de concentration, ce qui aide à maintenir les positions, à en changer ou encore à oublier les douleurs. Avec une pratique régulière, vous gagnerez en sérénité et en énergie positive. Son impact sur le système nerveux améliore le sommeil, la digestion.

2/ Vitalité avec le Qi Gong

Selon les principes de la Médecine traditionnelle chinoise, lorsque l’énergie est bloquée, le corps tombe malade. Grâce aux postures et aux mouvements lents, et par le travail sur la respiration, vous faites circuler et répartissez l’énergie dans tout l’organisme. Des exercices simples suffisent pour relancer le Qi, éviter les blocages et le canaliser. Tout de suite, vous vous sentez plus énergique, plus en forme, vous évitez les fluctuations ayant un impact direct sur les émotions (colère, nervosité, déprime, morosité).

3/ Retour aux sources avec le Reiki

Ici, on ne bouge pas. On reste allongé. C’est le praticien qui travaille en imposant ses mains à quelques centimètres au-dessus de vous. Sans toucher, ni même effleurer, il parcourt le corps de la tête au pied, s’arrête là où il perçoit des tensions, via la méditation, par les vibrations internes ou résonances engendrées. Le Reiki traditionnel aide au mieux-être en cas de stress, d’anxiété, d’insomnie, de déprime, de troubles émotionnels ou psychosomatiques.

4/ Vider la tête en méditant

En portant toute votre attention sur une partie de votre corps, l’instant présent ou la respiration, vous laissez de côté les tracasseries et autres conversations intérieures permanentes, vous renouez avec la sérénité, vous ne les appréhendez plus de la même manière. En position assise, vous inspirez et expirez profondément par le nez sans suivre de rythme particulier, tout en laissant votre corps bouger comme bon lui semble.

5/ Variantes de yoga

Le yogging. Cours de yoga dynamique conçu et adapté pour la joggeuse. www.la-parisienne.net. L’Adi-Yoga. Forme moderne et reboostée du traditionnel Hatha Yoga revue par Adidas. pure.clubmedgym.com. Le Fly Yoga. Subtile alliance entre le yoga traditionnel, le Pilates et les arts du cirque. www.fly-yoga.fr

Réponses d'expert : Le yoga n'est pas<em> je suis en tailleur et j'attends que ça se passe</em> !

Réponses d'expert : Le yoga n'est pas je suis en tailleur et j'attends que ça se passe !

Jennifer Aknin
Professeure de yoga, directrice de La Parisienne

Il n’existe pas une méthode, mais différents courants. Si vous êtes sportif, si vous aimez les activités où l’on transpire, orientez-vous sur un yoga dynamique. Vous débutez ? Vous reprenez après une blessure, un accouchement ? Choisissez-en un plus doux. L’important est d’avoir un bon feeling avec le prof, sa voix, le vocabulaire choisi, qu’il parle beaucoup ou pas dans son cours. Dans un centre, testez plusieurs cours avec différents professeurs. Avec une même technique, ils ne feront pas la même séance, les postures sont amenées de manière identique.

À éviter

À éviter

  • Courir dans tous les sens dès le matin. Préparez le maximum de choses la veille : petit-déjeuner, vos affaires et celles de vos enfants… Achetez-vous une cafetière programmable.
  • Se laisser déborder. Classez vos tâches par ordre de priorité. Ne surchargez pas votre agenda de rendez-vous. Chassez les contraintes inutiles. Allez directement à l’essentiel.
  • Zapper les courses. Surfez sur le web pour commander. Vous n’avez pas Internet à la maison ? Pas de problème. Faites-vous livrer à domicile.
  • Vivre dans le passé ou le futur. En se concentrant sur l’« ici et maintenant », vous profiterez mieux des petits bonheurs de la vie.

À lire

À lire

SAGESSE ET PRATIQUE DU YOGA
Découvrez ou redécouvrez la pratique du yoga grâce à un maître de yoga mondialement connu et respecté.
B.K.S. Iyengar, éd. Le Courrier du livre, 23 €.

Le centre alliance de Pornic pour se détendre

Pour garder l’éclat de votre jeunesse, Alliance Pornic vous propose une cure antiâge qui atténue les effets du temps sur l’ensemble du corps.

Face à l’île de Noirmoutier au sud de la Bretagne, au bord d’une crique préservée, s’étend la plage de la Source au pied de laquelle se dresse cet hôtel Pornic. Un lieu idéal pour se ressourcer grâce à un élément essentiel : le climat marin.


La cure Antiâge dans cet hôtel thalasso

Le programme de la cure antiâge se déroule durant 6 jours et 6 nuits, du lundi au samedi. Tous les soins sont imaginés pour vous aider à raffermir et amincir la silhouette ainsi que le visage : drainage du corps, jet amincissant, Cellu M6, modelages amincissant en alternance avec des enveloppements raffermissants, soin du visage ou encore coaching en compagnie d’un éducateur sportif.


Prévenir les dommages cutanés durant son séjour thalasso

Dès le premier jour, un thérapeute, spécifiquement formé, vous propose un diagnostic personnalisé. Après, un protocole de soins est aménagé personnellement afin de prévenir les dommages cutanés, corriger les signes visibles de l’âge et protéger efficacement la peau des rayons UVA et UVB.


Éliminer les toxines

Le séjour achevé, les toxines sont éliminées, l’organisme est purifié et le corps raffermi. Et pour aider les curistes à rester minces et toniques, des bains d’huiles essentielles amincissantes aux odeurs de sauge, de romarin, de niaouli ou de menthe sont suggérés… Des bains que vous pouvez ensuite reproduire chez vous afin de prolonger les bénéfices de la cure !


Un programme sur mesure !

Cette cure antiâge comprend un programme sur mesure complet, prenant en compte aussi bien le visage que le corps, précédé d’un diagnostic visage personnalisé, accompagné de soins manuels qui favorisent la pénétration des produits ainsi que leur efficacité.


Une cure de jouvence de 6 jours !

Info

Info

RENSEIGNEMENTS
0 800 03 03 76 (N° vert appel gratuit) ou  www.thalassopornic.com
  • Raffermir, drainer, sculpter… quelle femme (et quel homme !) ne souhaiterait pas voir sa peau redensifiée, les contours de son visage tonifiés, ses rides estompées ?
  • Grâce à un coaching individuel en synergie avec les protocoles de soins et les produits haute technologie créés par les chercheurs dermatologiques, cette cure antiâge stimule la réparation des tissus, permet de corriger et prévenir les signes du vieillissement sur le visage et le corps.
  • Durant 6 jours, la cure compte 24 soins et 5 séances de coaching, dont 12 soins thalasso individuels, 3 enveloppements raffermissants, 3 séances de drainage manuel corps, 3 séances de lipomodelage, 3 soins intensifs visage : un diagnostic de peau suivi d’un soin éclat, d’un soin restructurant et d’un soin antiâge.

Essayer le Yoga pour se relaxer

Le yoga, un sport ou une technique de relaxation ? Quels sont ses bienfaits ? Très tendance, il est plus que bienvenu dans ce monde de stress.

 

Trop raide pour le Yoga Nidra ?

« Le yoga n’est pas une histoire de souplesse, explique Jennifer Aknin, professeure de yoga et directrice de La Parisienne dont la 16e édition aura lieu les 7, 8 et 9 septembre. Les personnes trop laxes comme les danseurs ont plein de mauvaises habitudes. En allant vers leur facilité, la souplesse, elles n’ont pas une grande maîtrise de leurs articulations, notamment au niveau du bassin. Elles ne vont pas forcément comprendre l’action à mener, les difficultés et les connectaient existantes. Ce qui n’est pas le cas des raides qui iront vers cette recherche. »

 

Quand vais-je ressentir les premiers bénéfices du Yoga ?

Au fil des séances on découvre ou redécouvre son corps, ses limites et ses déséquilibres. On sent que tous les muscles ont travaillé. Les membres se délient. Les mouvements gagnent en aisance. En créant un lien entre le corps, la respiration et le bien-être, on ressort détendu, apaisé, plus zen. « Sans faire des exercices compliqués, on demande de synchroniser le souffle sur la posture, la respiration sur le mouvement. Rien que cela nécessite une certaine discipline qui relie le corps, le souffle et le mental. Le travail sur l’inspiration et l’expiration calme l’hyperactivité que l’on a en soi. Allonger l’expire libère les tensions au niveau du plexus solaire. » Le système nerveux parasympathique favorise le repos, la relaxation et la restauration des forces.

 

Je n’ai pas seulement appris à respirer avec le Yoga Bikram !

La sédentarité, le stress, l’anxiété, les mauvaises positions, les vêtements trop serrés coupent notre souffle. Contracté, le diaphragme se bloque et nous ne respirons pas à fond. La synchronisation du souffle avec les mouvements est assez perturbante. La coordination, lever le bras droit avec la jambe gauche, ne fut pas chose facile. « Le yoga demande une certaine concentration pour exécuter correctement les postures. Au début, il est difficile de lâcher prise. On est souvent plus dans la réflexion, la compréhension de l’information demandée. Une fois plus à l’aise dans les positions, donc dans la synchronisation du souffle et des mouvements, on est dans le mental, à ce que l’on fait. »

 

Un bon complément pour la course à pied ?

« Le yoga permet de synchroniser la respiration sur la course un peu comme un métronome. En vous concentrant dessus, vous irez un peu plus loin dans votre effort. Le yoga tonifie et renforce les muscles profonds et les étire, tout en assouplissant les articulations. » Autre avantage ? « C’est un accélérateur de récupération et il prévient les courbatures. » En optimisant la respiration et la détente musculaire, on améliore la qualité de l‘oxygénation dans le sang. « En récupérant plus vite, vous préservez votre corps. Moins fatigué, il est plus performant. »

À lire

À lire

LA BIBLE DU YOGA
Si vous n’avez pas envie d’aller pratiquer le yoga dans une salle, ce livre vous explique 170 postures, illustrées par des photos, avec mise en garde si nécessaire. Raide ou souple, commencez comme vous êtes. Le yoga frappe à votre porte et le tourbillon de la vie s’éclipse.
Christina Brown, Guy Trédaniel éditeur, 22 €.

Hélène Ségara : « J’essaie d’être une mère parfaite ! »

Avec son dernier album Parmi la foule, Hélène Ségara goûte au bonheur de retrouver l’amour d’un public qui lui prouve sa fidélité.

 

Pensez-vous que la vie d’un être humain doit être faite de hauts et de bas pour mieux être à l’écoute des autres ?

Moi, je le pense. Si on me demandait de repasser par les mêmes épreuves ou les mêmes tristesses que j’ai pu connaître à une certaine époque, je le referais. Je n’aurais pas la même sensibilité, le même altruisme ni la même sincérité. Cela fait partie des raisons qui me font dire que si la vie a certainement ses hauts et ses bas, il ne faut surtout pas perdre son temps avec des petits détails.

Qui êtes-vous vraiment ? Une femme forte ou une femme fragile ?

Je me suis fait souvent avoir par mon côté gentil, aussi j’ai dû apprendre à dire non. Mais ce n’est pas pour cela que je suis devenue un roc ! Entre le métier de maman et celui de chanteuse, je ne peux pas ajouter également celui d’assistance sociale.

Est-ce dur d’être bien entourée quand on est un personnage connu comme vous ? Et savez-vous vous protéger des flatteurs ?

Je reconnais que parfois je me suis très mal entourée. Quand la lumière brille sur quelqu’un, cela attire les mauvaises personnes tout comme les bonnes. Il faut savoir faire le tri dans ses rencontres. J’aime bien que l’on cherche à connaître Hélène plutôt que Ségara. Mais cela ne se détecte pas au premier coup d’œil !

En amour peut-on avoir des certitudes ou bien faut-il laisser planer un certain mystère pour que cela dure ?

J’ai un avis sur la chose qui n’est peut-être pas celui de tout le monde. Je pense qu’il faut être différent, mais complémentaire. C’est ce que je vis avec mon mari, il est aussi réservé que je suis extravertie. Il est aussi tempéré que je suis impulsive. Il a du caractère, mais il ne l’affiche pas de la même manière que moi ! Nous n’avons pas de rapports de force. Moi je ne cherche pas à dominer les gens, mais je déteste être dominée.

Il y a environ 10 ans, vous avez subi une opération des cordes vocales qui a failli briser net votre carrière. Que pensez-vous de la médecine d’aujourd’hui ?

Dans la médecine, il y a du bon et du mauvais. J’avais rencontré des tas de médecins à New York ainsi qu’au Canada qui avaient dit que j’étais inopérable et que je ne retrouverais plus jamais ma voix. J’étais devenue un cas médical. Le professeur Jean Abitbol, un grand spécialiste, m’a proposé d’innover une nouvelle méthode au laser. À partir de cela, j’ai su que je devenais un cobaye, mais je n’avais plus rien à perdre. Je suis pour l’avancée de la science, je suis pour vivre avec mon temps.

Êtes-vous préventive au niveau de votre santé ?

Bien sûr que je fais attention à moi et à ceux qui m’entourent. Je suis prudente et concernée, puisque j’ai même un exemplaire du Vidal chez moi. Je ne prends pas d’antibiotiques à tort et à travers. Le médicament que j’utilise le plus c’est l’aspirine, car elle a plein de vertus. Si je fais confiance à l’allopathie, je suis également ouverte aux médecines douces comme l’homéopathie, la phytothérapie et l’aromathérapie.

Quel rapport entretenez-vous avec votre pharmacien ?

Un pharmacien doit être proche de sa clientèle. Le mien me connaît bien et je lui fais entièrement confiance. Il m’aide à choisir en connaissance de cause les huiles essentielles qui me permettent de lutter contre le froid. J’aime bien les produits Avène ainsi que la gamme bio de Nuxe. Si je dois partir au dernier moment en voyage et que j’ai besoin d’un médicament sur ordonnance, il accepte aussitôt de me dépanner.

Votre métier vous impose quelques contraintes esthétiques.

Comment faites-vous pour garder la ligne et rester mince ?
J’ai une bonne nature. Quand j’ai le temps, je fais du sport. Longtemps, j’ai pratiqué le vélo d’appartement et cela me manque. J’ai remarqué que faire du sport me procure un meilleur sommeil.

Est-ce que la quarantaine que vous affichez sereinement aujourd’hui vous donne confiance en vous ou bien redoutez-vous le temps qui passe ?

Je préfère celle que je suis devenue aujourd’hui à celle que j’étais il y a dix ans. Mais j’appréhende toutefois le temps qui passe parce que je suis dans un métier axé sur l’image et je sais que l’on ne me ratera pas à la moindre défaillance. Quoi qu’il puisse m’arriver, j’essaierai toujours de rester la plus naturelle possible.

À écouter

À écouter

Parmi la foule
Le dernier album d’Hélène Ségara contenant La vie avec toi et Le monde à l’envers en duo avec son fils Raphaël.