PHOBIES

Les 10 phobies les plus bizarres…

23 mars 2017
La psychologie humaine est un vaste champ d’étonnements et de bizarreries. La preuve avec ces 10 phobies qui existent vraiment !

 

Nous pouvons tous, potentiellement, avoir peur de tout et de n’importe quoi… Dans la liste des phobies les plus étranges, certaines se font remarquer et méritent qu’on s’y arrête quelques instants. Attention, ce listing peut faire un peu peur…

 

La coulrophobie : gare aux nez rouges

Dans la liste des phobies les plus bizarres, c’est peut-être la plus courante. La peur des clowns est assez fréquente chez les enfants, et peut perdurer à l’âge adulte. Il faut dire que l’on ne sait jamais quel est le vrai visage de celui qui se cache derrière ce gros nez rouge et ce maquillage outrancier… D’ailleurs, le cinéma d’horreur l’a bien compris, et n’hésite pas à faire de la figure du clown l’un de ses personnages principaux !

 À lire aussi : Comment affronter ses phobies ?

 

L’ailurophobie, la peur des chats

Issu du grec ancien ailouros, chat, l’ailurophobie est la peur irraisonnée des chats, qu’ils soient petits ou grands, gentils ou méchants, de gouttière ou de race… Chez certaines personnes, le simple ronronnement d’un chat peut provoquer une vraie crise de panique. Et on ne parle même pas de rencontrer un chat noir dans le noir, un vendredi soir sous une échelle… On trouve aussi divers synonymes, plus compréhensibles au premier abord : félinophobie ou encore gatophobie (gato = chat en espagnol).

 

L’alopophobie, la peur des crânes dégarnis

Si vous êtes alopophobe, vous n’avez pas intérêt à croiser Bruce Willis dans la rue ! Cette phobie porte en effet sur les personnes chauves. Et on ne vous raconte pas la catastrophe quand un alopophobe devient chauve…

 

La carpophobie : on ne rigole pas avec les fruits

Une banane qui grimace, une pomme qui vous fait le mauvais œil… c’est la façon dont les carpophobes voient les fruits. La raison ? Elle est inconnue. Ce qui est sûr, c’est que cette phobie est rangée au rayon des troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie ou la boulimie. Et qu’il peut créer quelques carences alimentaires… À ne pas prendre à la légère donc !

 

La papétolétophobie : quand votre rouleau de papier toilette vous regarde de travers

Ce n’est pas une blague : la peur du papier toilette existe bel et bien. On ne sait pas vraiment comment se débrouillent les papétolétophobes dans l’intimité des petits coins – et on ne tient pas à le savoir…  – mais on peut leur suggérer une piste pour résoudre leurs angoisses quotidiennes : installer des toilettes à la japonaise !

 

La chérophobie : la peur du bonheur, ça existe !

Vous n’êtes pas du genre à vous réjouir quand vous apprenez une bonne nouvelle ? Vous êtes peut-être chérophobe, c’est-à-dire que vous avez peur du bonheur, de la joie… Cette peur est aussi souvent appelée « peur des conséquences » : les personnes qui en souffrent imaginent que toute joie doit se « payer » avec un malheur. Pas de quoi se réjouir en effet !

 

L’halitophobie : un bon point pour le conjoint

Si vous vivez avec un halitophobe, c’est plutôt une bonne nouvelle pour vous ! En effet, un halitophobe est une personne obsédée par son haleine. Conséquence : elle ne sentira jamais mauvais de la bouche car elle aura pris toutes ses précautions pour que cela n’arrive pas.

 

La katagélophobie : le ridicule ne tue pas, mais il fait peur !

Peu d’entre nous aiment se faire ridiculiser (en prenant la parole en public, en se prenant les pieds dans le tapis devant tout le monde), mais pour certains, c’est une véritable phobie que l’on nomme katagélophobie (du grec katagélo, ridicule). Pour éviter cela la prochaine fois, vous pourrez toujours dire que vous refusez de prendre la parole en public parce que vous êtes katagélophobe…

 

L’hippopotomonstrosesquippedaliophobie : on vous le donne en mille ?

C’est à coup sûr le mot le plus long de la langue française. Et que signifie-t-il à votre avis ? Bien vu, c’est la peur de prononcer des mots trop longs. Oui, cela existe, et oui, ce mot existe bien lui aussi. Une chose est sûre : si vous avez eu peur de lire ce mot, c’est que vous êtes hippopotomonstrosesquippedaliophobique !

 

La pantophobie, la peur… de tout

Vous en demandez encore ? Voici le summum de toutes les phobies : la pantophobie, c’est-à-dire la peur… de tout ! N’importe quel objet du quotidien peut se transformer en véritable cauchemar. Et ça commence par votre reflet dans le miroir le matin. Bon d’accord, ça pourrait faire peur à n’importe qui. Mais si votre tube de dentifrice ou le rouleau de papier toilette vous fait le même effet, c’est sûrement parce que vous êtes pantophobe.

Alix Lefief

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais