OKEO SANTE
RUNNING

5 bonnes raisons de se mettre au running

16 mars 2017
Bon pour les muscles, le cœur, le souffle, les os, le poids ou encore le moral, la course à pied cumule les bienfaits santé. Après avoir lu cet article, vous n’aurez plus qu’une envie : enfiler vos chaussures de running et prendre le départ. À vous de jouer !

 

Un quart des Français déclarent pratiquer le running que ce soit de manière occasionnelle ou régulière*. Un chiffre en hausse depuis quelques années, qui atteste d’une passion croissante pour la course à pied. Il faut dire que les bienfaits de cette activité physique sont très nombreux.

 

Courir renforce les muscles

La course à pied fait travailler de nombreux muscles, et pas seulement ceux des jambes. Les abdominaux sont également sollicités : ils permettent la stabilité du haut du corps et une meilleure efficacité de la foulée vers l’avant. Les muscles des bras travaillent également : ils suivent le pas en faisant un mouvement de balancier, ce qui permet d’alléger la foulée. Leur travail est d’autant plus important que le terrain est en pente. De manière générale, la course à pied permet aussi de renforcer les muscles du dos, agissant ainsi de manière préventive sur les douleurs dorsales (à condition bien sûr de ne pas présenter de contre-indications, comme une hernie discale par exemple).

 À lire aussi : Bien nourrir ses muscles pour une silhouette au top

 

 

Le running pour améliorer son endurance

L’exercice physique en endurance, et la course à pied en particulier, permet de renforcer les capacités cardiaques. Car, ne l’oublions pas, le cœur est un muscle comme un autre. Il faut le faire travailler pour qu’il soit plus fort et plus résistant : c’est la condition sine qua none pour prévenir les maladies cardiaques. Certes, vous le sollicitez lors de l’effort, en l’incitant à battre plus vite, mais c’est pour son bien et pour le vôtre. Le cœur s’habitue à se contracter plus vite et mieux. Autre atout : ce travail de fond vous rend plus résistant dans toutes vos activités de la vie quotidienne, comme monter les escaliers, porter les enfants ou les courses sur de longues distances, etc.

 À lire aussi : Courir en musique pour rester motivé


Courir pour des os et des articulations solides

On dit souvent que la course à pied fragilise les articulations. C’est vrai si l’on ne prend pas certaines précautions, comme choisir de bonnes chaussures et courir sur un terrain adapté. Une fois ces conditions remplies, le running est idéal pour faire travailler les articulations dans de bonnes conditions : elles restent souples, le cartilage se renforce, et elles fabriquent davantage de liquide synovial pour permettre leur mobilité.

Autre atout : courir renforce les os. En effet, le poids du corps va peser sur le squelette stimulant ainsi les ostéoblastes, cellules responsables de la régénération de l’os. On recommande d’ailleurs aujourd’hui aux femmes qui présentent un risque d’ostéoporose de se mettre à la course à pied.

 À lire aussi : Bilan sur l’ostéoporose

 

La course à pied pour garder la ligne

Le running est un sport complet qui fait dépenser un grand nombre de calories : environ 500 kcal par heure à une vitesse moyenne de 10 km/h. C’est donc une activité à privilégier quand on veut perdre du poids. Même en courant à faible allure, sur une distance longue, on sollicite la masse grasse. L’astuce en plus : vous pouvez alternez cette course de fond avec quelques pointes de vitesse pour stimuler encore un peu plus le brûlage des graisses.

 

Courir pour garder le sourire

C’est aujourd’hui bien connu : l’activité physique est excellente pour le moral. En effet, lorsqu’on pratique un sport, le corps libère des endorphines et de la sérotonine, hormones qui procurent une sensation de bien-être et permettent une bonne régulation du cycle veille-sommeil. À la clé donc : un meilleur moral, un sommeil plus réparateur… Sans oublier les effets positifs d’une activité sportive au grand air !

 

Quelques précautions à prendre

Quelques précautions à prendre

Même si la course à pied présente de multiples bénéfices santé, pas question de s’y mettre sans prendre certaines précautions. Si vous êtes débutant, allez-y progressivement, sinon gare aux courbatures, à l’essoufflement… et au découragement. N’oubliez pas de vous échauffer avant la course, et de vous étirer après. Choisissez des bonnes chaussures, pour éviter de traumatiser vos articulations, et évitez de courir sur le bitume, beaucoup trop dur (préférez les chemins de terre par exemple).

 

* Source : Baromètre du running 2016, Fédération française d’Athlétisme.

Alix Lefief

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !