10 bonnes raisons de se laisser tenter par les courges

10 bonnes raisons de se laisser tenter par les courges

06 décembre 2018
La courge n’a pas fini de vous surprendre. Au-delà de ses formes et couleurs originales, les différentes variétés de courges comestibles regorgent de bienfaits pour notre organisme. Pas étonnant que ce légume séduise sur les étals d’automne-hiver, lorsque l’on a besoin de booster nos défenses immunitaires ! Et pour régaler les gourmands, la courge répond encore présente.

 

Légume de la famille des cucurbitacées, la courge est une plante potagère, originaire d’Amérique, mais aujourd’hui largement cultivée en Europe. Riches en nutriments et pauvres en calories, la citrouille est ses cousines ont tout pour plaire. On s’arrête sur dix points positifs de la courge.

 

1/ La courge ne risque pas de nous lasser

Pas de routine avec la courge, parce qu’elle se décline sous différentes formes, goûts… On recense des dizaines et des dizaines de variétés comestibles parmi lesquelles la citrouille, le potiron, le potimarron, la courge butternut (de la famille des courges musquées), la courge spaghetti, la courge baby boo, la courge patidou…

 À lire aussi : Comment chasser le gras de nos assiettes ?

 

2/ C’est bon pour la forme !

Avec sa faible teneur en calories, la courge au menu vous aidera à garder la ligne. Autre atout forme, elle est riche en caroténoïdes antioxydants : ils protègent nos cellules de l’assaut des radicaux libres, et ainsi aident à ralentir les effets du vieillissement sur l’organisme. Ils contribuent par exemple à lutter contre les risques de pathologies cardio-vasculaires. Les antioxydants sont présents dans la chair orange de la courge, et également dans les graines !

 

3/ Courge, potimarron, butternut, citrouille and cie facilitent le transit

Riche en fibres, la chair de courge stimule le transit et améliore le confort digestif. Si vous êtes sujet aux ballonnements et/ou à la constipation, intégrer la courge à votre alimentation est une bonne idée. Alors, si vous en avez marre des manger des pâtes trois fois par semaines, remplacez-les astucieusement par la courge spaghetti ! Et pas d’inquiétudes, vous serez aussi bien rassasié.

 

4/ Pour garder un œil de lynx

Dans la courge, on trouve aussi deux caroténoïdes précieux pour la vue : la lutéine et la zéaxanthine, qui agissent comme des filtres sur la rétine. Ces deux composés font barrage à la lumière bleue du soleil, toxique pour la rétine. Leur apport réduit donc le risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) mais aussi de cataracte. La vitamine A, également présente dans les courges, favorise aussi une bonne vue.

 

5/ Les graines de courge : des alliés pour le système urinaire

Eh oui, si on vante les vertus de la chair de courge, ses graines ne sont pas en reste : elles sont riches en protéines, en acides gras essentiels et en vitamine D (antioxydante). Les phytostérols qu’elles contiennent favorisent le débit urinaire, utile pour soulager les troubles liés à l’hypertrophie bégnine de la prostate. Vous trouverez des graines de courge au rayon bio, à saupoudrer, grillées ou non, sur vos soupes et salades !

 À lire aussi : Les différents types d’infection urinaire

 

 

6/ Des propriétés anti-cancéreuses

Comme les autres légumes riches en carotène et en vitamine A (carotte, abricot, manque, papaye, brocolis, chou frisé…), la courge qui contient presque autant de caroténoïdes que les carottes, peut être considéré comme un « aliment anti cancer ». Le béta carotène de la courge contribue à diminuer le risque de cancer.

 

7/ La courge aide au contrôle du diabète

Les polysaccharides présents dans la courge seraient hypoglycémiants : c’est-à-dire que leur action contribue à réduire le taux de glucose dans le sang. Ce bénéfice a notamment été observé avec la variété connue sous le nom de courge de Siam, toutefois les études médicales à ce sujet sont toujours en cours pour aller vers plus de certitudes.

 

8/ Bénéfique au système pulmonaire

La vitamine C contenue notamment dans la courge butternut aide à réduire les pathologies pulmonaires comme l’asthme. Aucune raison donc de se priver de sa chair tendre et onctueuse au léger goût de noisette !

 

9/ Dire stop aux infections !

La vitamine A aide globalement à lutter contre les infections, sachant qu’une portion de 250 grammes de potiron couvre un quart des apports journaliers recommandés en vitamine A. L’huile de graines de courge, légèrement amère et disponible en magasin bio, possède des vertus antimicrobiennes. Elle inhibe plusieurs bactéries comme Escherichia coli ou encore le staphylocoque doré, par exemple.

 

10/ Miam ! (quand même)

Dernière raison (et pas des moindres !) de consommer des courges : parce que c’est bon, pardi ! On se régale de la courge et de ses différentes variétés, courge spaghetti, courge butternut, potimarron… Elles offrent des goûts de noisette, des goûts sucrés, se marient avec du curry, de l’ail, du persil, de la noix de muscade… Elles se consomment crues, râpées, cuites à l’eau, rôties… Un repas gourmand et healthy à la fois, c’est possible ! Voir encadré pour les idées recettes.

 

Des idées pour ravir vos papilles avec de la courge !

Des idées pour ravir vos papilles avec de la courge !

Il n’y a pas que la soupe de potiron dans la vie ! Un grand classique indémodable en automne-hiver, certes, mais on alterne avec d’autres bons petits plats à base de courge.

Crumble potimarron, bacon et parmesan

Disposez dans un plat à gratin des morceaux de potimarron cuits et grossièrement écrasés, recouvrez de lamelles de bacon, puis émiettez de la pâte à crumble à laquelle vous aurez préalablement incorporé du parmesan râpé. Enfournez, laissez dorer, puis régalez-vous.

Parmentier confit de canard à la courge butternut

Parsemez le fond du plat d’effiloché de cuisses de canard confites, ajoutez une généreuse couche de purée de courge. Selon l’envie, vous pouvez parsemer le tout de comté râpé et/ou de noisettes concassées avant de faire cuire le hachis au four.

Courge spaghetti et sa sauce pasta

Après avoir coupé en deux, épépiné et fait cuire votre courge spaghetti, vous constatez que sa chair jaune se transforme en filaments qui ont l’aspect de spaghetti, d’où le nom de cette variété ! On assaisonne ces filaments comme des pâtes, avec une sauce tomate assaisonnée ou une base crème selon les goûts !

La courge n’est pas privée de dessert !

Vous connaissez déjà le carrot cake ? Dans la même veine, on n’hésite pas à piquer aux anglo-saxons la pumpkin pie (littéralement « tarte à la citrouille »). C’est notamment un dessert phare de la fête de Thanksgiving.

À lire aussi : Des recettes d’automne aux couleurs flamboyantes !
Sylviane Gougeon

Le choix de la rédac

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.